GE acquiert ServiceMax et se renforce dans l'Internet industriel

Rédigé par  jeudi, 08 décembre 2016 14:20

Le groupe américain rachète l’éditeur de solutions de gestion de services sur site et complète ainsi  l’offre disponible sur sa plate-forme cloud Predix, pour accompagner les industriels dans leur transformation numérique.

GE Digital, la division de General Electric dédiée au logiciel et à l’analyse de données, vient de faire l’acquisition de l’américain ServiceMax, fournisseur de solutions de gestion de services sur site (ou FSM pour Field Service Management), assurant un gain de productivité aux entreprises. L’éditeur propose en effet une suite d’applications accessibles dans le cloud, permettant d’optimiser les processus tels que la planification des techniciens de terrain, le suivi des commandes ou la gestion des pièces détachées.

Les applications de ServiceMax viennent ainsi compléter l’offre de services de Predix, la plate-forme de cloud industriel développée par le géant américain. Cette acquisition, qui fait suite à celles de Wurldtech et de Meridium, s’inscrit dans la stratégie de croissance organique et externe de GE, afin de se renforcer dans l’Internet industriel et d’accompagner les clients dans leur transformation numérique.

La transaction satisfait également l’éditeur ServiceMax qui va bénéficier de l’expérience et des ressources de GE Digital. L’ajout de fonctions d’analyse de données est d’ores et déjà prévu pour enrichir les applications de gestion de services sur site.

Dernière modification le jeudi, 08 décembre 2016 14:20
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Découvrir Recevoir un n° Feuilleter S'abonner
Pas d'événement

Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
DSP
Digital Signal Processor, processeur de traitement numérique du signal. Les DSP exécutent des fonctions de traitement spécialisées, comme par exemple la transformée de Fourier. Ils sont en général intégrés sur des cartes de traitement spécialisées, destinées par exemple aux applications d’acquisition de données ou de traitement d’images.