Lloyd’s Register met la main sur le logiciel de maintenance RTAMO

Rédigé par  mardi, 13 décembre 2016 10:15

L’organisme britannique de classification complète son offre de services dans le cloud industriel avec la solution temps réel RTAMO, qui optimise les opérations de maintenance des infrastructures critiques, assurant une meilleure sécurité à moindre coût.

Le groupe Lloyd’s Register (LR), organisme indépendant de classification devenu également fournisseur de services techniques et d’ingénierie, vient de faire l’acquisition de l’éditeur écossais RTAMO, qui développe le logiciel éponyme Real Time Adaptive Maintenance Optimisation. Cette solution optimise la maintenance des infrastructures critiques, en améliorant la sécurité et réduisant sensiblement les coûts.

La méthodologie RTAMO est en effet basée sur l’analyse des données en temps réel, permettant la mise en oeuvre d’opérations de maintenance sur mesure tout au long du cycle de vie des actifs de l’entreprise, avec à la clé, la possibilité de réaliser jusqu’à 30 % d’économie sur ce poste, selon l’éditeur. Cette gestion intelligente garantit également un meilleur niveau de sécurité pour les opérateurs en les tenant à l’écart des zones dangereures, comme tient à le souligner Neil Arthur, fondateur de RTAMO dont il conserve la direction au sein de LR.

Initialement conçue pour des exploitations pétrolières, la solution RTAMO convient à d’autres industries critiques, telles que le raffinage, la pétrochimie, les énergies renouvelables ou le transport maritime. L’acquisition de ce logiciel s’inscrit donc dans la stratégie de LR pour compléter sa suite de services disponibles dans le cloud industriel, comprenant notamment des fonctions d’inspection à distance, de cybersécurité, de fabrication additive ou encore de gestion du cycle de vie des produits. Rappelons que quelques mois plus tôt, c’était la technologie innovante Greenfence que le groupe britannique avait choisi d’adopter pour faciliter le développement d’applications de test, d’inspection et de certification dans les chaînes d’approvisionnement.

Dernière modification le jeudi, 15 décembre 2016 10:15
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

27/09/2017 - 28/09/2017
Simer
03/10/2017 - 03/10/2017
Journée Technique - Accréditation NF ISO 17025
05/10/2017 - 06/10/2017
4DMIX
10/10/2017 - 10/10/2017
Journée technique du CFM
10/10/2017 - 11/10/2017
Atmos’Fair
10/10/2017 - 12/10/2017
Sepem Industries Angers
18/10/2017 - 18/10/2017
Table ronde Mesures sur l'efficacité énergétique

Capteurs et transmetteurs
Proline Promag P 100 et Proline Promass P 100

Le Promag P 100 est destiné aux applications chimiques et de process avec liquides corrosifs et températures [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Système de test pour la 5G Système de test pour la 5G
    AceAxis a lancé un système de test à ondes millimétriques pour la caractérisation des performances RF, en liaison montante ou descendante, des prototypes de composants et de systèmes en technologie 5G, via l’émulation et l’agrégation des canaux radio large bande aux fréquences millimétriques.
    Lire la suite >
  • Ordinateur sur carte Ordinateur sur carte
    Le ConnectCore 6UL SBC Pro est un ordinateur monocarte conçu par Digi International. Il s'adresse aux fabricants de dispositifs « intelligents ».
    Lire la suite >
  • Codeurs sans support Codeurs sans support
    Pour les installations où l'espace est très limité, Kübler propose désormais les codeurs sans support RLI20, RLI50 et RLA50.
    Lire la suite >
Bayes, bayésien
Au 18ème siècle, Thomas Bayes a fait des travaux sur la théorie des probabilités. Ceux-ci trouvent un nouveau prolongement aujourd’hui avec les “réseaux bayésiens” dont le but est d’extraire les informations pertinentes (la “connaissance”) dans des grosses masses d’informations stockées dans les mémoires des ordinateurs. Les réseaux bayésiens sont au carrefour de deux disciplines : les techniques de traitement statistique et les techniques de l’intelligence artificielle (systèmes experts). Les réseaux bayésiens permettent notamment d’introduire la notion d’incertitude dans les systèmes experts, afin qu’ils soient capables de raisonner sur des informations et des règles incertaines (les informations peuvent être complètes, les règles du raisonnement ne sont pas forcément formalisées, etc.).
Les réseaux bayésiens constituent une discipline jeune, qui offre de belles perspectives pour par exemple établir un diagnostic d’un système complexe ou pour contrôler un process de production complexe.