Opto 22 et Dell collaborent dans le domaine de l'IoT

Rédigé par  jeudi, 19 janvier 2017 15:51

Le fabricant américain spécialisé dans l’automatisation industrielle s’associe à son compatriote Dell, pour proposer une solution de développement de bout en bout d’applications de l’IoT.

L’américain Opto 22, fabricant de matériels pour le contrôle de process industriel, annonce sa collaboration avec Dell, l’un des premiers fournisseurs mondiaux d’ordinateurs ainsi que d’équipements de data centers, avec pour objectif de relier les technologies opérationnelles (OT) et celles de l’information (IT). Ce partenariat se concrétise par la participation d’Opto 22 au groupe IoT Solutions Partner Program créé par Dell en avril 2016, un an après le lancement de sa première passerelle pour l’Internet des objets (IoT).

En rejoignant ce programme, Opto 22 fournit aux développeurs d’applications de l’IoT, une boîte à outils performante en matière de plates-formes industrielles durcies, d’acquisition et d’affichage de données issues de sources multiples pour des clients mobiles et web, ou encore de support de protocoles divers, dont Modbus/TCP et OPC UA. Combinés à l’offre de passerelles de Dell, ces produits permettent de proposer une solution unique, efficace et économique, capable de répondre à un grand nombre d’applications de l’IoT ou en bordure de réseau (edge computing).

Dernière modification le jeudi, 19 janvier 2017 16:02
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

19/09/2017 - 21/09/2017
Enova Paris

Capteurs et transmetteurs
Pression différentielle Deltabar PMD75

Le transmetteur de pression différentielle Deltabar PMD75 avec capteur piézorésistif et membrane métallique [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
LIE
Limite Inférieure d’Explosivité. La LIE d’un gaz ou d’une vapeur est la concentration minimale en volume dans l’air au-dessus de laquelle il peut être enflammé ou, si l'on préfère, la concentration volumique de gaz au-dessous de laquelle il n'y a pas assez de gaz combustible pour assurer la propagation de la combustion dans le mélange en phase gazeuse. De la même façon, on définit la LSE, Limite Supérieure d’Explosivité.