Andreas Schneider prend la direction d’EnOcean

Rédigé par  vendredi, 03 mars 2017 15:48

Cofondateur de la société, le nouveau directeur général compte mettre à profit sa connaissance approfondie de la technologie brevetée de récolte d’énergie, afin de poursuivre le développement de capteurs sans maintenance particulièrement adaptés aux applications de l’IoT.

L’allemand EnOcean, fournisseur de capteurs sans fil et sans batterie conçus pour des applications sans maintenance d’automatisation industrielle, de bâtiment intelligent et de maison connectée, vient de nommer Andreas Schneider au poste de directeur général. Il succède à Wald Siskens qui a quitté la société pour rejoindre Apple.

Cofondateur en 2001 d’EnOcean dont il était depuis lors directeur du marketing, M. Schneider a joué un rôle clé dans la définition de la stratégie commerciale de la société. Il dispose également d’une connaissance approfondie de la technologie brevetée de récolte d’énergie (ou energy harvesting) sur laquelle les capteurs sont basés, constituant une solution particulièrement adaptée à la mise en œuvre d’objets connectés.

Fort de ces 15 années d’expérience, le nouveau directeur s’est donné pour objectif de poursuivre le développement de cette technologie sans fil et d’étendre le champ des applications dans l’Internet des objets. Il peut compter pour cela sur la collaboration de l’Alliance EnOcean et de ses partenaires tels qu’IBM, Xicato et Philips.

Dernière modification le jeudi, 09 mars 2017 16:22
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

19/09/2017 - 21/09/2017
Enova Paris

Capteurs et transmetteurs
Pression différentielle Deltabar PMD75

Le transmetteur de pression différentielle Deltabar PMD75 avec capteur piézorésistif et membrane métallique [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
LIE
Limite Inférieure d’Explosivité. La LIE d’un gaz ou d’une vapeur est la concentration minimale en volume dans l’air au-dessus de laquelle il peut être enflammé ou, si l'on préfère, la concentration volumique de gaz au-dessous de laquelle il n'y a pas assez de gaz combustible pour assurer la propagation de la combustion dans le mélange en phase gazeuse. De la même façon, on définit la LSE, Limite Supérieure d’Explosivité.