Marché des commutateurs Ethernet: plus de 11 % de croissance attendus

Rédigé par  lundi, 06 mars 2017 15:52

Technavio publie une étude du marché mondial des commutateurs Ethernet industriels qui prévoit un CAGR de plus de 11 % pour les 5 ans à venir, croissance portée par l’adoption généralisée de cette technologie et par l’automatisation des process de fabrication.

Le cabinet Technavio a réalisé une étude du marché mondial des commutateurs Ethernet industriels administrables qui, après avoir généré 739,7 millions de dollars en 2016, devrait peser 1,27 milliard en 2021, affichant ainsi un taux de croissance annuel moyen (CAGR) de plus de 11 %. Une évolution résultant de l’adoption à grande échelle de la technologie Ethernet qui vient remplacer les protocoles de bus de terrain dans tous les instruments, capteurs, contrôleurs, etc. Avec l’automatisation des process industriels, on constate un besoin croissant en gestion du trafic de données qui se traduit par une hausse de la demande de commutateurs Ethernet administrables. Le rapport voit également dans l’émergence de la technologie PoE (Power over Ethernet) un facteur de croissance potentiel car elle apporte l’avantage supplémentaire d’un câblage réduit.

En ce qui concerne les fournisseurs de commutateurs Ethernet industriels, Technavio décrit un marché caractérisé par une forte consolidation, avec la quinzaine d’acteurs étudiés représentant plus de 65 % des revenus. Parmi eux, les cinq plus importants identifiés dans le rapport sont Beckhoff, Cisco, Rockwell Automation, Schneider Electric et Siemens. Notons deux points qui ressortent de l’analyse: tout d’abord, des fournisseurs prépondérants dans le monde de l’IT (technologies de l’information) ont réussi à prendre une place significative sur le marché industriel, s’imposant notamment au travers de leurs interfaces logicielles et de leurs outils de management. D’autre part, il apparaît que les industriels privilégient les fournisseurs de premier ou de second rang pour leurs systèmes de communication, vu le caractère hautement critique des process de fabrication.

 

Dernière modification le jeudi, 09 mars 2017 16:15
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Run Time
Version exécutoire d’un logiciel. La plupart des logiciels industriels comportent une version dite de “développement” qu’utilise le développeur pour créer un applicatif opérationnel. Cet applicatif est ensuite compilé et chargé dans la (ou les) machines (s) cible. C’est cet applicatif que l’on appelle le “run time”. Le run time ne peut pas être modifié (sauf les paramétrages prévus lors de la conception du logiciel). Souvent, les éditeurs de logiciels vendent une version “développement” et font payer des royalties pour les versions “run-time” (les royalties sont calculées en fonction du nombre de postes déployés).