Adeunis lève 7,4 M€ à l'occasion de son entrée en Bourse

Rédigé par  vendredi, 13 octobre 2017 15:56

A l'issue de l'offre, le capital de la société sera constitué de 2,18 millions d'actions, dont 29% entre les mains du public.

La société grenobloise Adeunis, spécialisée dans les capteurs connectés et des solutions sans fil, vient d'annoncer avoir levé 7,4 millions d'euros à l'occasion de son entrée en Bourse.

Les nouvelles actions émises à cette occasion seront vendues à 10,11 euros l'unité, soit au bas de la fourchette indicative (10,11 euros - 12,35 euros) avancée par la société au moment de la présentation de l'opération. La totalité de la demande sera servie, a précisé Adeunis dans un communiqué.

A l'issue de l'offre, le capital de la société sera constitué de 2,18 millions d'actions, dont 29% entre les mains du public. L'entreprise est valorisée à 22,1 millions d'euros sur la base du prix d'introduction en Bourse. La société restée contrôlée par trois investisseurs financiers - Capital Export, TempoCap et A Plus Finance - qui détiennent plus des deux-tiers du capital.

"Avec cette levée de fonds, nous allons accélérer notre déploiement en Europe et aux Etats-Unis et accélérer notre croissance sur les marchés de l'IoT industriel et de l'audio professionnel", a souligné le directeur général de la société Pascal Saguin, cité dans le communiqué.

Adeunis compte 49 collaborateurs sur deux sites en France, près de Grenoble, et aux Etats-Unis. En 2016, la société, qualifiée "Entreprise Innovante" par Bpifrance, a réalisé un chiffre d'affaires de 9 millions d'euros. Elle investit près de 20% de ses ressources en recherche et développement. Les titres Adeunis pourront être négociés sur le marché Euronext Growth à compter du lundi 16 octobre.

Dernière modification le vendredi, 13 octobre 2017 16:33
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2018 - 01/02/2018
Sepem Rouen
01/02/2018 - 01/02/2018
Journée technique du LNE
06/02/2018 - 06/02/2018
Journée technique du CFM
06/02/2018 - 07/02/2018
Analyse industrielle
07/02/2018 - 08/02/2018
Pharmapack Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Biogaz Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Enova Lyon

Capteurs et transmetteurs
Pression absolue et relative Cerabar M PMP51

Le transmetteur de pression numérique Cerabar PMP51 avec cellule de mesure piézorésistive et membrane [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
PROM
Programmable read-only memory , mémoire programmable à lecture seulement. Il s’agit de circuits intégrés assurant une fonction de mémoire non volatile, c’est-à-dire qui conserve ses informations même lorsque l’alimentation est coupée (alors que ce n’est pas le cas pour les mémoires vives RAM).
L’histoire des mémoires non volatiles présentées en circuit intégré a démarré avec les ROM, qui étaient programmées une fois pour toutes par le fabricant du composant. Il s’agissait donc d’une mémoire morte. Les PROM font un peu la même chose mais ici la programmation est assurée par l’utilisateur lui-même (à l’aide d’un programmateur, qui consiste à appliquer des courants forts de façon à faire fondre des contacts à l’intérieur du circuit). Comme pour les ROM, la programmation est faite une fois pour toutes.
Les EPROM qui ont suivi étaient radicalement différentes : elles pouvaient s’effacer (en appliquant des rayonnements ultraviolets sur la puce du composant, à travers une fenêtre transparente) et pouvaient être reprogrammées ; comme les ROM et les PROM, il s’agit de mémoires non volatiles (par contre, les EPROM ne sont pas des mémoires mortes).
La EEPROM enfin, présente l’avantage d’être effacable électriquement. Bien entendu, elle peut être reprogrammée.