Création d’Edgecross, le consortium dédié au Edge computing pour l’Industrie 4.0

Rédigé par  vendredi, 01 décembre 2017 12:20

Advantech annonce sa collaboration avec cinq entreprises internationales de premier plan, pour former le consortium Edgecross visant la convergence des technologies OT et IT en bordure de réseaux, point clé de l’Industrie 4.0.

Le spécialiste de l’automatisation et des systèmes embarqués Advantech annonce avoir fondé fin novembre le consortium Edgecross en partenariat avec cinq sociétés internationales, à savoir Mitsubishi Electric, Omron, Nec, IBM et Oracle. Cette organisation, née au Japon avec l’ambition de s’étendre à l’échelle mondiale, vise à faire converger l’automatisation industrielle avec les systèmes d’information, centrée plus précisément sur le Edge computing avec la création de valeur au niveau du traitement des données en bordure de réseaux.

Pour Allan Yang, CTO d’Advantech, « Collaborer avec des entreprises de premier plan en vue d’accélérer notre activité mondiale dans l’Industrie 4.0, s’inscrit dans notre stratégie clé ». Rappelons qu’en avril dernier, le fournisseur taïwanais leader en PC industriels et serveurs pour l’IoT, avait déjà rejoint l’alliance e-F@ctory menée par Mitsubishi pour l’extension de la fabrication intelligente en Asie.

Au programme du consortium fraîchement constitué se trouvent le développement, la certification et la promotion de l’Edgecross Software Platform. Située en bordure de réseau, cette plate-forme logicielle ouverte a pour but de simplifier la connectivité entre les ateliers de production et les technologies d’acquisition et d’analyse rapide de données. Elle doit également faciliter la création et le partage d’applications utilisateurs pour exploiter l’Internet des objets. Un environnement dans lequel Advantech compte bien déployer son logiciel Wise-PaaS et sa gamme SRP (Software Ready Platform) de plateformes prêtes à l’emploi.

Dernière modification le vendredi, 01 décembre 2017 12:20
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

11/09/2018 - 11/09/2018
Industrie du futur : lever les derniers doutes
20/09/2018 - 20/09/2018
Journée technique du CFM
25/09/2018 - 27/09/2018
Sepem Avignon
25/09/2018 - 28/09/2018
Micronora
03/10/2018 - 04/10/2018
Journées nationales de la mesure (J’M)
16/10/2018 - 16/10/2018
Digital Industry Summit
23/10/2018 - 24/10/2018
Enova Paris

Capteurs et transmetteurs
Radar de niveau Micropilot FMR10/FMR20

Micropilot FMR10/FMR20 -Pour les cuves de stockage et le domaine de l’eauEndress+Hauser frappe un grand [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Pupitre et Panel PC encastrables Pupitre et Panel PC encastrables
    P { margin-bottom: 0.21cm; } Beckhoff propose deux nouveaux Panel PC sans ventilateur (CP6600 et CP 6700) et un pupitre passif (CP6900), tous au format 10,1 pouces. Ils sont conçus pour les applications nécessitant un niveau de performance moyenne ou basse.
    Lire la suite >
  • Robot de pipetage Robot de pipetage
    Integra Biosciences a étendu sa gamme de robots de pipetage, avec l’introduction du modèle Assist Plus.
    Lire la suite >
  • Testeur de connectivité WLAN MIMO 2x2 Testeur de connectivité WLAN MIMO 2x2
    Avec l’option logicielle MX886200A-010, le testeur de connectivité sans fil MT8862A d’Anritsu permet désormais de réaliser des mesures MIMO 2x2 sur les équipements WLAN, ce qui permet d’identifier la cause des erreurs de communication et, donc, d’améliorer la qualité des équipements.
    Lire la suite >
HART
Highway Adressable Remote Terminal, terminal déporté adressable par réseau. Hart, développé à l’orgine par Fisher Rosemount (aujourd’hui Emerson Process Management) est aujourd’hui un standard universel dans le domaine des capteurs et des vannes. Ce standard a été développé à l’origine pour permettre d’accéder à distance (par exemple depuis le système de contrôle-commande) aux informations numériques contenues dans les capteurs et les vannes. La liaison est bi-directionnelle : il est par exemple possible de paramétrer l’échelle de mesure du capteur (depuis le système de contrôle-commande, évitant ainsi à un opérateur d’avoir à se déplacer) ou de lire les informations de diagnostic présentes dans le capteur.
Hart doit son succès au fait que les informations numériques en question sont envoyées sur la liaison analogique 4-20 mA tout à fait classique du capteur ou de la vanne. Pour le mettre en œuvre, il n’est donc pas nécessaire de remettre en cause le câblage existant. Le succès de Hart a sans doute freiné la pénétration des bus de terrain dans les applications de process.