Copa-Data conforte son positionnement dans le cloud

Rédigé par  vendredi, 16 mars 2018 16:15

L’éditeur du logiciel Zenon dédié à la gestion de procédés et intégré à la plate-forme cloud Azure, a désormais le statut Gold pour la compétence Cloud Platform répertoriée par le réseau de partenaires Microsoft.

L’autrichien Copa-Data, éditeur de solutions ergonomiques et dynamiques pour la gestion de procédés, vient d'obtenir le statut Gold de la compétence Microsoft Cloud Platform avec son logiciel Zenon de contrôle et d'optimisation de machines. Dans un contexte de développement de l’Internet industriel des objets (IIoT) se traduisant par une forte demande de connexions entre des capteurs très divers et le cloud, Zenon a été intégré à la plate-forme Azure de Microsoft. De nombreux indicateurs pertinents en matière de production, de performances ou de consommation peuvent ainsi être collectés et analysés à des fins d'optimisation.

En attribuant un degré de compétence dans l’un ou plusieurs des dix-huit domaines répertoriés, Microsoft aide les membres de son réseau de partenaires à promouvoir leur savoir-faire et à se démarquer par rapport à leurs concurrents. En 2016, Copa-Data avait ainsi obtenu le statut Silver pour la compétence Cloud Platform, avant d’acquérir le niveau Gold supérieur. "Les exigences pour obtenir le statut Gold sont très élevées", explique Johannes Petrowisch, responsable Global partner & Business development chez Copa-Data. "L'un des critères était par exemple d'atteindre un volume de vente de plates-formes Azure d'au moins 100 000 dollars au cours des douze derniers mois. Cela demande la mise en œuvre de projets clients à grande échelle et dans un délai relativement court. Nous sommes heureux d'avoir démontré que nous étions un partenaire compétent dans le domaine du cloud". Une seconde reconnaissance pour Copa-Data qui dispose également du statut Gold pour la compétence Application Development de Microsoft.

Dernière modification le vendredi, 16 mars 2018 16:15
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre
03/04/2019 - 04/04/2019
Enova Nantes
10/04/2019 - 11/04/2019
Sido

Mesure physique, analyse chimique
Experts en analyses physico-chimiques

Avec plus de 35 ans d'expérience en analyse physico-chimique et une présence dans le monde entier, [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
UHF
Ultra High Frequency, ultra-hautes fréquences : ce terme est ancien et il avait été défini pour qualifier un domaine de fréquences très élevé pour l’époque. En fait, il ne s’agit pas de fréquences si élevées que cela (300 MHz- 3 GHz). Les UHF sont au-dessus de la gamme VHF (laquelle couvre la plage 30 MHz-300 MHz). Aujourd’hui, pour ces deux bandes, on parle plutôt de “plage RF” (radiofréquences). Au-dessus de 3 GHz, on entre dans le domaine des hyperfréquences.