Copa-Data conforte son positionnement dans le cloud

Rédigé par  vendredi, 16 mars 2018 16:15

L’éditeur du logiciel Zenon dédié à la gestion de procédés et intégré à la plate-forme cloud Azure, a désormais le statut Gold pour la compétence Cloud Platform répertoriée par le réseau de partenaires Microsoft.

L’autrichien Copa-Data, éditeur de solutions ergonomiques et dynamiques pour la gestion de procédés, vient d'obtenir le statut Gold de la compétence Microsoft Cloud Platform avec son logiciel Zenon de contrôle et d'optimisation de machines. Dans un contexte de développement de l’Internet industriel des objets (IIoT) se traduisant par une forte demande de connexions entre des capteurs très divers et le cloud, Zenon a été intégré à la plate-forme Azure de Microsoft. De nombreux indicateurs pertinents en matière de production, de performances ou de consommation peuvent ainsi être collectés et analysés à des fins d'optimisation.

En attribuant un degré de compétence dans l’un ou plusieurs des dix-huit domaines répertoriés, Microsoft aide les membres de son réseau de partenaires à promouvoir leur savoir-faire et à se démarquer par rapport à leurs concurrents. En 2016, Copa-Data avait ainsi obtenu le statut Silver pour la compétence Cloud Platform, avant d’acquérir le niveau Gold supérieur. "Les exigences pour obtenir le statut Gold sont très élevées", explique Johannes Petrowisch, responsable Global partner & Business development chez Copa-Data. "L'un des critères était par exemple d'atteindre un volume de vente de plates-formes Azure d'au moins 100 000 dollars au cours des douze derniers mois. Cela demande la mise en œuvre de projets clients à grande échelle et dans un délai relativement court. Nous sommes heureux d'avoir démontré que nous étions un partenaire compétent dans le domaine du cloud". Une seconde reconnaissance pour Copa-Data qui dispose également du statut Gold pour la compétence Application Development de Microsoft.

Dernière modification le vendredi, 16 mars 2018 16:15
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

25/09/2018 - 28/09/2018
Micronora
25/09/2018 - 27/09/2018
Sepem Avignon
27/09/2018 - 27/09/2018
Journée technique de l'Exera
03/10/2018 - 04/10/2018
Journées nationales de la mesure (J’M)
11/10/2018 - 11/10/2018
Journée technique de l'IO-Link France
16/10/2018 - 16/10/2018
Digital Industry Summit
18/10/2018 - 18/10/2018
Les Assises du MES
23/10/2018 - 24/10/2018
Enova Paris

Capteurs et transmetteurs
Thermorésistance iTHERM TM411 | Endress+Hauser

Cette thermorésistance iTHERM a été conçue pour répondre aux exigences de l'agroalimentaire et des [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Boundary Scan
La technique “boundary scan” (balayage de la périphérie) est pratique pour accéder individuellement aux circuits intégrés numériques présents sur une carte électronique. Les différentes broches des composants et les différents composants sont raccordés sur un bus spécialisé (Boundary Scan) accessible depuis le connecteur de la carte. Cette technique permet de réaliser de la programmation in-situ de composants (mémoires et micro-contrôleurs) et de tester ces composants. Le gros intérêt du Boundary Scan est d’éviter de recourir au traditionnel lit à clous, encombrant, peu flexible (il faut en développer un pour chaque type de carte à tester) et coûteux. Revers de la médaille, cette technique impose d’utiliser des versions Boundary Scan des composants classiques, qui nécessitent plus de surface sur le silicium et sont donc plus onéreuses.
Le terme Boundary Scan est également connu sous le nom de JTAG et il fait l'objet d'une norme (IEEE 1149.1).