Atos et Siemens consolident encore leur partenariat

Rédigé par  vendredi, 11 mai 2018 14:52

Suite à des résultats dépassant les attentes, le programme d’investissement de cette alliance est renforcé pour accélérer le développement conjoint de technologies dédiées à la transformation numérique.

Atos, acteur majeur des ESN (Entreprises de services du numérique) et Siemens, le géant allemand de l’ingénierie présent dans l’industrie, l’énergie et la santé, ont affiché leur ambition d’accélérer leur collaboration jusqu’à l’horizon 2020, en renforçant leurs activités communes dans le domaine du numérique, ainsi que leur stratégie commerciale préférentielle. Amorcé en 2011, ce partenariat déjà approfondi en 2016, se trouve encore revu à la hausse, suite à la prise de commande conjointe de 2,5 milliards d’euros générée à ce jour et dépassant les attentes.

Le programme d’investissement et d’innovation de cette alliance se voit ainsi attribuer un abondement de 100 millions d'euros, pour un montant total de 300 millions €. Il vise à renforcer le développement des compétences en analyse de données, en intelligence artificielle, en connectivité dans l’Internet des objets et en cybersécurité, afin d’accompagner la transformation numérique des clients de bout en bout. Les deux partenaires soulignent également l’importance d’étendre l’écosystème de la suite MindSphere - Codex IoT, une combinaison de la plate-forme cloud de Siemens et de la solution de valorisation des données d’Atos, qualifiée par les associés de « socle de nos ambitions ».

Dernière modification le vendredi, 11 mai 2018 14:52
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

05/03/2019 - 08/03/2019
Global Industrie
12/03/2019 - 14/03/2019
CFIA
13/03/2019 - 13/03/2019
Journée technique du CFM
26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre

Mesure physique, analyse chimique
Experts en analyses physico-chimiques

Avec plus de 35 ans d'expérience en analyse physico-chimique et une présence dans le monde entier, [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Régulateur PID

La régulation a pour objectif de maintenir à un niveau prédéterminé un paramètre de process (une température, une pression, un niveau, un débit, une position, une vitesse, etc.). Pour ce faire, le régulateur agit sur une valeur réglante (pour par exemple commander une résistance chauffante, une vanne, un robinet, un moteur, etc.).

Le régulateur PID est de loin le régulateur le plus répandu et le plus facile à mettre en œuvre. Ce type de régulation (voir aussi la définition de ce terme) consiste à associer trois actions :

  • action proportionnelle (P) : la grandeur de sortie du régulateur est directement proportionnelle à l’écart entre la grandeur mesurée et la valeur de consigne. Avec ce type de régulation, la valeur mesurée n’atteint jamais la valeur de la consigne : le rôle du régulateur est de minimiser cet écart.
  • action intégrale (I) : l’action intégrale permet d’annuler l’écart entre la mesure et la consigne et donc d’améliorer la précision de la régulation. Elle consiste à réaliser une intégration (au sens mathématique du terme) de l’écart. L’action intégrale est pratiquement toujours associée à une action proportionnelle.
  • action dérivée : celle-ci consiste à dériver (au sens mathématique du terme) l’écart entre la mesure et la consigne. L’action dérivée permet de raccourcir le temps de réponse de la régulation et de stabiliser la régulation (lorsque les variations de la grandeur contrôlée sont rapides). L’action dérivée est complémentaire de l’action proportionnelle.