Congatec facilite l’analyse de vidéos en bordure de réseau

Rédigé par  vendredi, 18 mai 2018 16:07

Le spécialiste des systèmes embarqués propose un kit de développement accéléré d’applications de vision industrielle en périphérie de l’Internet des objets.

Le fournisseur de cartes informatiques et de modules embarqués Congatec, vient de sortir son premier kit de caméra intelligente MIPI CSI 2, conçu pour évaluer et développer simplement et rapidement, des systèmes de vision industrielle situés en bordure de réseau. Dans un contexte d’extension de l’Internet industriel des objets (IIoT), ce kit se destine à de nombreuses applications d’analyse de vidéos dans les domaines de la surveillance des Smart Cities, des véhicules autonomes, de la réalitée augmentée pour la maintenance, de l’imagerie médicale ou encore de la reconnaissance biométrique. Cette solution de valorisation des données, positionnée en périphérie de l’IIoT, accélère la prise de décision et économise les coûts de transmission.

Côté caractéristiques techniques, le kit comprend une caméra de Leopard Imaging à interface MIPI-CSI et équipée d’un capteur AR0237 HD de ON Semiconductor. Le traitement des images est assuré par une carte au format Pico-ITX dotée d’un processeur Intel Atom E39xx et supportant les applications Full HD, 4K et même 8K. De conception durcie, cette solution peut être embarquée à bord d’un véhicule et se montre résistante aux environnements industriels difficiles.

Dernière modification le vendredi, 18 mai 2018 16:07
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2019 - 31/01/2019
20e Carrefour de l’eau
30/01/2019 - 31/01/2019
Biogaz Europe 2019
05/02/2019 - 06/02/2019
Analyse Industrielle

Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
SDH
Synchronous Digital Hierarchy. Normalisée par l’UIT au début des années 1990 (et connue aux Etats-Unis sous le nom de Sonet), la hiérarchie numérique synchrone définit une infrastructure de transport dans les réseaux de télécommunications sur fibre optique. Elle a été développée pour faciliter l’évolution vers les hauts débits, simplifier la gestion de la bande passante et améliorer les possibilités d’exploitation et de maintenance des réseaux télécoms. La SDH définit en particulier des niveaux successifs de multiplexage des voies de transmission : STM-1 (ou Sonet OC-3) à 155,52 Mbit/s, STM-4 (OC-12) à 622,08 Mbit/s, STM-16 (OC-48) à 2,488 Gbit/s et STM-64 (OC-192) à 9,953 Gbit/s. Brasseurs, multiplexeurs d’insertion/extraction et systèmes de ligne sont les trois principaux équipements SDH. (Définition Electronique International Hebdo)