Rockwell renforce ses outils d’analyse de données

Rédigé par  vendredi, 14 septembre 2018 14:19

Avec la solution FactoryTalk Analytics, le spécialiste de l’automatisation industrielle veut simplifier l’exploitation des données pour accélérer la prise de décision et gagner en productivité.

Initialement référencée Project Scio en novembre dernier, la solution FactoryTalk Analytics a été officiellement lancée par Rockwell Automation après le pilotage de plusieurs applications clients, testant en priorité la facilité d’utilisation et une rentabilisation rapide. Ce produit a été conçu pour collecter, fusionner et exploiter les données à tous les niveaux de l’entreprise, accélérant la prise de décision et la résolution d’incidents de production.

« Notre solide expérience dans le domaine des applications de production, associée à des technologies qui intègrent le contrôle et les informations, fournit des résultats de productivité en hausse, aussi bien sur de nouveaux sites que sur les existants. Plus important encore, nos partenaires tirent profit de ces solutions afin d’accroître la valeur de leurs propres offres », déclare Blake Moret, président et CEO de Rockwell Automation.

FactoryTalk Analytics dispose de fonctions de machine learning qui étudient le comportement des process et repèrent des tendances, permettant de façon proactive, d'apporter aux utilisateurs des informations avant l’apparition de problèmes. Pour le développement de ces services et de solutions personnalisées de l’Internet des objets sur une plate-forme cloud, Rockwell précise que son choix se porte sur Microsoft Azure.

Dernière modification le vendredi, 14 septembre 2018 16:09
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

25/09/2018 - 28/09/2018
Micronora
25/09/2018 - 27/09/2018
Sepem Avignon
27/09/2018 - 27/09/2018
Journée technique de l'Exera
03/10/2018 - 04/10/2018
Journées nationales de la mesure (J’M)
11/10/2018 - 11/10/2018
Journée technique de l'IO-Link France
16/10/2018 - 16/10/2018
Digital Industry Summit
18/10/2018 - 18/10/2018
Les Assises du MES
23/10/2018 - 24/10/2018
Enova Paris

Mesure mécanique, vision et CND
Analyseurs de bruit et vibration

Les analyseurs OROS permettent de mesurer et d'analyser de 2 à + de 1000 voies.Conçus pour de l’analyse [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Kit de développement pour caméras 3D Kit de développement pour caméras 3D
    IDS Imaging Development Systems diffuse la version 2.2 du kit de développement logiciel (SDK) pour ses caméras 3D Ensenso. Il offre un traitement d'image plus efficace, basé sur une carte graphique Nvidia CUDA (Compute Unified Device Architecture) avec processeur graphique (GPU).
    Lire la suite >
  • Camera intelligente Camera intelligente
    La caméra intelligente Neon-1021 x86 d'ADlink Technologies intègre différents logiciels de vision, permettant de choisir le mieux adapté et de profiter d’un éventail de fonctions très étendu.
    Lire la suite >
  • Logiciel d'ingénierie
 Logiciel d'ingénierie

    Siemens a ajouté des extensions fonctionnelles à son outil d'ingénierie TIA Portal V15.1. Celles-ci sont axées sur les tests et les simulations.

    Lire la suite >
Boundary Scan
La technique “boundary scan” (balayage de la périphérie) est pratique pour accéder individuellement aux circuits intégrés numériques présents sur une carte électronique. Les différentes broches des composants et les différents composants sont raccordés sur un bus spécialisé (Boundary Scan) accessible depuis le connecteur de la carte. Cette technique permet de réaliser de la programmation in-situ de composants (mémoires et micro-contrôleurs) et de tester ces composants. Le gros intérêt du Boundary Scan est d’éviter de recourir au traditionnel lit à clous, encombrant, peu flexible (il faut en développer un pour chaque type de carte à tester) et coûteux. Revers de la médaille, cette technique impose d’utiliser des versions Boundary Scan des composants classiques, qui nécessitent plus de surface sur le silicium et sont donc plus onéreuses.
Le terme Boundary Scan est également connu sous le nom de JTAG et il fait l'objet d'une norme (IEEE 1149.1).