Schunk, Sick et Universal Robots s’associent pour promouvoir l’industrie 4.0

Rédigé par  vendredi, 28 septembre 2018 15:14
Les trois entreprises organisent conjointement, le 4 octobre 2018 à Lyon, une matinée destinée à présenter aux entreprises du bassin lyonnais les principaux enjeux de l’industrie 4.0.
Schunk, fournisseur de systèmes de préhension et de serrage, Sick, fabricant de capteurs destinés à l’automatisation des sites de production, des procédés et des systèmes logistiques, et Universal Robots, spécialiste de la cobotique, organisent, le 4 octobre 2018 à Lyon, une matinée destinée à présenter aux entreprises du bassin lyonnais les principaux enjeux de l’industrie 4.0. L'évenement se déroulera au Groupama Stadium de Lyon de 9h30 à 13h00.
 
Des solutions pratiques de robotique collaborative y seront présentées et les participants pourront profiter de démonstrations d’applications industrielles diverses, échanger avec des intégrateurs et des distributeurs sur les possibilités offertes par l’industrie 4.0 pour leurs usines et aller à la rencontre d’entreprises déjà utilisatrices de ce type de solutions.
 
Plusieurs sociétés pourront ainsi apporter leurs témoignages. Parmi celles-ci, notons la présence de: Gindre, PME d’Isère spécialisée dans l’usinage de cuivre pour équipement électrique ; Groupe Jacquemet, société travaillant des ensembles métalliques et ressorts ; Goulard, centre de développement et de production de pièces métalliques pour la bijouterie et la maroquinerie très haut de gamme ; ERM Automatismes, développeur de solutions didactiques pour formations techniques.
 
« Des rencontres telles que celle-ci sont essentielles pour soutenir le développement des PME
françaises. Pour beaucoup d’entre elles, l’automatisation collaborative ou la réalité augmentée, sont des
notions auxquelles elles ne pensent pas avoir accès. C’est pourquoi, il est essentiel de leur montrer que
l’industrie 4.0 n’est pas réservée aux grandes entreprises et qu’avec des outils simples et abordables il
est possible de gagner en compétitivité », précise Adrien Poinssot, directeur commercial France
d’Universal Robots.
 
Dernière modification le vendredi, 28 septembre 2018 15:14
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

05/03/2019 - 08/03/2019
Global Industrie
12/03/2019 - 14/03/2019
CFIA
13/03/2019 - 13/03/2019
Journée technique du CFM
26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre

Capteurs et transmetteurs
Transmetteur 8 voies Liquiline CM448 | Endress+Hauser

Le Liquiline CM448 est un transmetteur multiparamètre numérique pour la surveillance et le contrôle [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Régulateur PID

La régulation a pour objectif de maintenir à un niveau prédéterminé un paramètre de process (une température, une pression, un niveau, un débit, une position, une vitesse, etc.). Pour ce faire, le régulateur agit sur une valeur réglante (pour par exemple commander une résistance chauffante, une vanne, un robinet, un moteur, etc.).

Le régulateur PID est de loin le régulateur le plus répandu et le plus facile à mettre en œuvre. Ce type de régulation (voir aussi la définition de ce terme) consiste à associer trois actions :

  • action proportionnelle (P) : la grandeur de sortie du régulateur est directement proportionnelle à l’écart entre la grandeur mesurée et la valeur de consigne. Avec ce type de régulation, la valeur mesurée n’atteint jamais la valeur de la consigne : le rôle du régulateur est de minimiser cet écart.
  • action intégrale (I) : l’action intégrale permet d’annuler l’écart entre la mesure et la consigne et donc d’améliorer la précision de la régulation. Elle consiste à réaliser une intégration (au sens mathématique du terme) de l’écart. L’action intégrale est pratiquement toujours associée à une action proportionnelle.
  • action dérivée : celle-ci consiste à dériver (au sens mathématique du terme) l’écart entre la mesure et la consigne. L’action dérivée permet de raccourcir le temps de réponse de la régulation et de stabiliser la régulation (lorsque les variations de la grandeur contrôlée sont rapides). L’action dérivée est complémentaire de l’action proportionnelle.