Eurotech noue deux partenariats pour simplifier l’IoT

Rédigé par  mercredi, 31 octobre 2018 15:48

Le spécialiste italien des technologies M2M enrichit sa solution Everyware Software Framework en collaborant avec Canonical, l’éditeur de Linux Ubuntu, et avec Software AG, le fournisseur de la plate-forme Cumulocity IoT.

L’italien Eurotech, fournisseur de technologies embarquées pour les communications Machine-to-Machine (M2M) et l’Internet des objets (IoT), s’est engagé dans un partenariat avec Canonical, l’éditeur de la distribution Linux Ubuntu, afin d’élargir le choix de systèmes d’exploitation disponibles sur ses solutions dédiées au edge computing. Parmi elles, les calculateurs embarqués à haute performance (HPEC), conçus pour des applications exigeantes d’intelligence artificielle telles que la conduite autonome, bénéficieront en premier lieu de l’installation d’Ubuntu.

D’autre part, Canonical va participer au projet Eclipse Kura, un framework basé sur Java visant à fournir des services de gestion de passerelles pour la mise en oeuvre simplifiée d’applications de l’IoT. Dans ce cadre, l’éditeur va publier un Snap – format universel de paquet Linux – permettant à Kura d’être pris en charge par un plus grand nombre de périphériques, notamment par le biais d’Everyware Software Framework (ESF), l’environnement d’Eurotech pour le développement d’objets connectés en bordure de réseau.

En parallèle de ce partenariat, le framework ESF est également au cœur de la nouvelle collaboration entre Eurotech et l’allemand Software AG, spécialiste de l’accompagnement des entreprises dans leur transformation numérique. Ainsi, pour faciliter encore le développement d’applications de l’IoT, la dernière version d’ESF disponible sur les passerelles industrielles et les équipements périphériques, va désormais intégrer la solution Cumulocity IoT de Software AG. Cette plate-forme PaaS (Platform-as-a-Service), ouverte et sécurisée, donne accès à un vaste écosystème de produits et de services tiers, avec notamment la prise en charge de plus de 300 protocoles industriels. Notons, pour finir, que Cumulocity permet aussi l’intégration Plug & Play d’appareils à des réseaux longue portée et basse consommation LPWAN.

Dernière modification le mercredi, 31 octobre 2018 15:48
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

12/11/2019 - 15/11/2019
Productronica

Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Indicateur/totalisateur de débit Indicateur/totalisateur de débit
    Fluidwell a ajouté le modèle E115 à sa série E. Il s’agit d’un indicateur/totalisateur de débit bidirectionnel antidéflagrant, qui permet de détecter le sens de l’écoulement avec des entrées de signal en quadrature.
    Lire la suite >
  • Intégrateur pour boucles de Rogowski Intégrateur pour boucles de Rogowski
    LEM a complété son offre de boucles de Rogowski flexibles à clipser, avec l’intégrateur AI-PMUL. Il convertit le signal secondaire de boucles de Rogowski en un signal analogique.
    Lire la suite >
  • Capteur de vitesse d’air Capteur de vitesse d’air
    Le modèle PAV1000, lancé par Posifa Technologies (ex-Posifa Microsystems) est un capteur de vitesse d’air pour les applications Chauffage, Ventilation, Climatisation (CVC) et de gestion thermique des data centers.
    Lire la suite >
Temps réel
La notion de temps réel est très utilisée et elle est peu précise. Tout le monde est d’accord pour dire qu’elle est intimement liée au sujet ou au processus auquel elle est associée. Temps réel ne doit pas être confondu avec “rapidité”. On dit qu’une régulation de température d’un four à verre se fait en temps réel si elle est capable de réagir en quelques secondes, voire quelques dizaines de secondes. L’automatisme d’une machine de report de composants sur une carte électronique est considéré comme temps réel si son temps de cycle est de l’ordre de la microseconde. Un processus de livraison du courrier est considéré comme temps réel s’il prend un jour ou deux. On pourrait multiplier les exemples.
Dans beaucoup d’articles et documents, les mots “temps réel” et “déterminisme” sont souvent utilisés l’un pour l’autre. Souvent à tort (voir définition de “déterminisme”).