Schneider Electric se renforce en réalité virtuelle et augmentée

Rédigé par  vendredi, 03 février 2017 11:20
Schneider Electric se renforce en réalité virtuelle et augmentée MWPowerlab

Au travers du rachat de MWPowerlab, le groupe ajoute cette technologie à son offre logicielle.

Après un long partenariat, le groupe français Schneider Electric, l'un des principaux fabricants mondiaux dans la gestion de l’énergie et de l’automatisation, vient de racheter l’éditeur de logiciels 3D temps réel italien MWPowerlab, pour un montant non dévoilé.

Avec cette acquisition, le français ajoute une technologie de réalité virtuelle et de réalité augmentée à son offre logicielle industrielle, renforçant ainsi les possibilités de simulation immersive et de formation, ainsi que de visualisation 3D avancée de sa plate-forme Asset Performance Management (APM) au niveau entreprise.

« La réalité virtuelle et la réalité augmentée deviennent rapidement la norme dans l'industrie pour assurer la formation des opérateurs, la simulation et les solutions de gestion des actifs. Cette acquisition permet à nos clients d'accéder aux technologies les plus avancées », explique Dr Tobias Scheele, vice-président senior Solutions globales de Schneider Electric.

Dernière modification le jeudi, 09 février 2017 16:37
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/05/2017 - 01/06/2017
Sensor + Test
30/05/2017 - 01/06/2017
Journées Cofrend
30/05/2017 - 02/06/2017
Moulding Expo
31/05/2017 - 01/06/2017
Mesures Solutions Expo
31/05/2017 - 01/06/2017
ExpoBiogaz
01/06/2017 - 02/06/2017
IOT Tech Expo Europe
13/06/2017 - 13/06/2017
Journée technique du CFM
14/06/2017 - 15/06/2017
Industries du futur
19/06/2017 - 25/06/2017
Salon du Bourget

Capteurs et transmetteurs
Pression absolue et relative Cerabar M PMP51

Le transmetteur de pression numérique Cerabar PMP51 avec cellule de mesure piézorésistive et membrane [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Hass
Highly Accelerated Stress Screening : il s’agit d’une méthode d’essais aggravés, qui tient lieu de déverminage accéléré en phase de production (profil d’application déterminé à partir du Halt).
Les méthodes Halt et Hass trouvent toutes deux leur origine au milieu des années 60 et la paternité en reviendrait à l’Américain Gregg K. Hobbs.