Heidenhain convertit l’atelier à l’Industrie 4.0

Rédigé par  jeudi, 30 mars 2017 16:58

Le fabricant allemand sort la suite logicielle Connected Machining qui facilite le partage des données de production au travers du réseau informatique de l’entreprise, gage d’une productivité améliorée.

Le groupe Heidenhain, fabricant de systèmes de mesure linéaire et angulaire et de commandes numériques pour des positionnements exigeants, propose la solution logicielle Connected Machining, développée pour faciliter l’échange d’informations entre les différents services de l’entreprise impliqués dans la production. Cette suite d’outils, qui s’inscrit dans une logique de transition vers l’Industrie 4.0, comporte quatre fonctions complémentaires visant l’amélioration de la productivité par un gain de temps et une meilleure disponibilité des machines.

La première fonction, Remote Desktop Manager, permet à l’opérateur d’accéder depuis la commande numérique de la machine aux serveurs de l’entreprise pour obtenir des données issues des applications de CAO. En retour, il peut envoyer des modifications dues, par exemple, à l’adaptation de valeurs de coupe ou de passe dans l’atelier. De nombreuses informations de production peuvent ainsi être remontées directement aux portails des MES et ERP à des fins d’analyse.

Un second logiciel, StateMonitor, enregistre le statut et l’historique d’utilisation d’une machine, fournissant ainsi des indications sur l’optimisation possible de sa disponibilité. A cela s’ajoute la fonction ExtendedWorkspace qui connecte un second écran pour visualiser ces données de gestion, tandis que le premier affichage reste dédié au contrôle de la machine. Enfin, le package logiciel est complété par l’interface Heidenhain DNC qui gère l’accès aux données de la commande numérique, afin qu’elles puissent être exploitées par des applications clients personnalisées et développées à l’aide du kit RemoTools.

Dernière modification le jeudi, 30 mars 2017 16:58
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

07/11/2017 - 07/11/2017
NIDays

Capteurs et transmetteurs
Thermorésistance iTHERM TM411 | Endress+Hauser

Cette thermorésistance iTHERM a été conçue pour répondre aux exigences de l'agroalimentaire et des [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Codeur multitours Codeur multitours
    Le Sendix F5883 de Kübler est un codeur optique à arbre creux, conçu pour répondre aux contraintes des entraînements de plus en plus compacts.
    Lire la suite >
  • Moteur pas-à-pas Moteur pas-à-pas
    Schneider Electric a lancé le moteur pas-à-pas Lexium Mdrive, doté d'un variateur, d'un contrôleur et d'un codeur optionnel. Il répond ainsi aux besoins de contrôle des applications de positionnement.
    Lire la suite >
  • PC pour systèmes de vision PC pour systèmes de vision
    Aaeon a sorti le PC Boxer-6839 pour les systèmes de vision industrielle. Il a été testé avec de nombreuses caméras et logiciels de vision.
    Lire la suite >
IEEE 1394
Cette norme porte sur un bus série externe conçu à l’origine par Apple pour raccorder des périphériques à haut débit (400 Mbit/s) sur des PC (équipements vidéo en particulier). Apple l’avait baptisé FireWire. Sony l’a quant à lui appelé i.Link.
Quand USB est apparu sur les PC, on a pensé que ce port serait réservé aux périphériques à faible débit (clavier, écran, imprimante) tandis que FireWire assurerait la connexion des périphériques à haut débit. Mais USB a vu ses capacités augmentées et du coup FireWire n’a pas connu le succès escompté sur les PC.
Le bus IEEE1394 est un bus série capable de transmettre des données de façon asynchrone et isochrone avec un débit utile très proche du débit nominal. Simple dans sa conception (paire torsadée) et dans son utilisation (plug and play à chaud), il trouve des applications dans le domaine industriel, en particulier dans les applications de vision et en tant que bus de terrain pour les commandes et synchronisations d’axes.