SKF lance deux offres de service de maintenance

Rédigé par  jeudi, 29 juin 2017 14:34

L’une sert à identifier les besoins des industriels, l’autre à la fiabilité et à la disponibilité de certains équipements rotatifs critiques.

Le groupe suédois SKF, fournisseur mondial spécialisé dans les roulements et les composants de mécatronique, vient de lancer deux offres de service de maintenance : SKF Premium et SKF Rotation For Life. Il s’agit de répondre à l’évolution rapide des industriels confrontés à la volatilité du marché et à la nécessité de mettre en œuvre de nouveaux paradigmes de fabrication dans le cadre de l’industrie du futur.

« Les entreprises œuvrent dans un climat de changement et d'incertitude. Les budgets en termes d’investissements sont restreints et impliquent des difficultés de remplacement des équipements de production. Une exploitation et une maintenance efficaces sont donc indispensables », rappelle Roberto Tommasi, responsable des produits de numérisation industrielle et des solutions chez SKF.

Le SKF Premium aide les clients de roulements du fabricant à identifier leurs besoins en termes de maintenance et d'exploitation, à adopter les meilleures pratiques de maintenance pour leurs équipements stratégiques, en vue d’améliorer la fiabilité et la disponibilité des machines. Et, in fine, afin de réduire leurs dépenses.

Quant au SKF Rotation For Life, il garantit la fiabilité et la disponibilité de certains équipements rotatifs critiques, dans l’optique de réduire le coût de possession total pour l’industriel sur une période contractuelle définie. Sur la base d’un forfait mensuel, le service se concentre sur des objectifs de performances convenus au préalable avec le client.

En plus de la fourniture de roulements, de la gestion de la lubrification, du service de diagnostic à distance et de l’analyse des causes de défaillances, de l’inspection de la qualité et de la formation, le SKF Rotation For Life peut également inclure une revue de la stratégie de gestion des pièces de rechange et en stock, une évaluation technique de la fiabilité de certains équipements rotatifs critiques et l'approvisionnement de roulements sur le long terme.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2018 - 01/02/2018
Sepem Rouen
01/02/2018 - 01/02/2018
Journée technique du LNE
06/02/2018 - 06/02/2018
Journée technique du CFM
06/02/2018 - 07/02/2018
Analyse industrielle
07/02/2018 - 08/02/2018
Pharmapack Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Biogaz Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Enova Lyon

Non classé
Mesure vibratoire de machines tournantes

Quelle que soit la machine : générateur, turbine, compresseur alternatif, diesel ou transmission, les [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
PROM
Programmable read-only memory , mémoire programmable à lecture seulement. Il s’agit de circuits intégrés assurant une fonction de mémoire non volatile, c’est-à-dire qui conserve ses informations même lorsque l’alimentation est coupée (alors que ce n’est pas le cas pour les mémoires vives RAM).
L’histoire des mémoires non volatiles présentées en circuit intégré a démarré avec les ROM, qui étaient programmées une fois pour toutes par le fabricant du composant. Il s’agissait donc d’une mémoire morte. Les PROM font un peu la même chose mais ici la programmation est assurée par l’utilisateur lui-même (à l’aide d’un programmateur, qui consiste à appliquer des courants forts de façon à faire fondre des contacts à l’intérieur du circuit). Comme pour les ROM, la programmation est faite une fois pour toutes.
Les EPROM qui ont suivi étaient radicalement différentes : elles pouvaient s’effacer (en appliquant des rayonnements ultraviolets sur la puce du composant, à travers une fenêtre transparente) et pouvaient être reprogrammées ; comme les ROM et les PROM, il s’agit de mémoires non volatiles (par contre, les EPROM ne sont pas des mémoires mortes).
La EEPROM enfin, présente l’avantage d’être effacable électriquement. Bien entendu, elle peut être reprogrammée.