Logiciel de diagrammes de tuyauterie

Rédigé par  mardi, 24 octobre 2017 12:26

CAD Schroer a publié la version 6.2 de son logiciel M4 P&ID FX, destiné à la création et au partage de diagrammes intelligents de tuyauterie et instrumentation (P&ID). Cette nouvelle version vise notamment à simplifier la création de diagrammes.

# Optimisation de la sélection et la création de symboles
# Nouveaux types de lignes
# Outil de déplacement optimisé
# Catalogues conformes aux normes ANSI, DIN EN ISO et ISA
# Symboles et bibliothèques personnalisables
# Extraction des informations à tout moment au cours de leur création
# Palette d'outils 2D
# Interface DXF/DWG configurable pour l'échange de données

CAD Schroer
www.cad-schroer.fr

Dernière modification le mardi, 24 octobre 2017 12:26
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Non classé
Mesure vibratoire de machines tournantes

Quelle que soit la machine : générateur, turbine, compresseur alternatif, diesel ou transmission, les [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Système d’entrées/sorties décentralisé Système d’entrées/sorties décentralisé
    Le nouveau système d’entrées/sorties décentralisé Simatic ET 200SP HA de Siemens a été est développé pour l’industrie des procédés.
    Lire la suite >
  • Alimentations de laboratoire Alimentations de laboratoire
    En plus d’être compactes et silencieuses (via une régulation automatique du ventilateur), les alimentations de laboratoire de la série NGE100 de Rohde & Schwarz intègrent des voies isolées galvaniquement pouvant être connectées en série ou en parallèle pour augmenter les tensions ou les puissances de sortie.
    Lire la suite >
  • Capteur de couple Capteur de couple
    La gamme de mesure du capteur de couple T22 de HBM s'étend répondant ainsi aux besoins de mesures de petits couples, notamment dans l’industrie du roulement.
    Lire la suite >
CompactFlash
Les mémoires Flash sont un type particulier de mémoire morte qui s'apparente à la technologie EEPROM (Electrically Erasable Programmable Read-Only Memory). Il s’agit de mémoires non volatiles, c'est-à-dire que les données qu'elles contiennent sont conservées en l'absence d'alimentation électrique, mais elles peuvent être modifiées aisément par application d'un courant.