Yokogawa Electric déploie un service IIoT

Rédigé par  vendredi, 09 mars 2018 13:46

Il s'agit d'un service d'assistance à la gestion de l'information pour les données numérisées concernant les actifs des usines.

Le japonais Yokogawa Electric, fabricant de systèmes de contrôle et d'instrumentation de process, vient de dévoiler Device Lifecycle Management, un nouveau service basé sur le cloud, pour la gestion des informations concernant les actifs des usines. Il s'agit d'un service d'assistance à la gestion de l'information pour les données numérisées de l'ère IIoT (objets connectés industriels).

Device Lifecycle Management permet ainsi aux industriels de numériser la gestion de toutes les informations sur les périphériques et aide les clients à améliorer l'efficacité de la gestion de leur maintenance et la qualité de leur gestion des données.

Beaucoup de clients de Yokogawa Electric ont déjà introduit des solutions telles que les systèmes de GMAO pour optimiser l'efficience, mais tous n'ont pas atteint leurs objectifs initiaux d'amélioration de l'efficacité de leurs opérations de maintenance, car ils ont rencontré des difficultés à utiliser pleinement toutes leurs données sur les actifs. C’est ce que permet la nouvelle solution du japonais.

Parmi les différentes fonctionnalités de Device Lifecycle Management, on trouve une liste des appareils centralisée, l’exportation vers la GMAO existante, une recherche de compatibilité et une application Android qui permet au personnel de maintenance sur le terrain d’accéder facilement aux spécifications d'un appareil, de confirmer les procédures d'exploitation et de vérifier la compatibilité entre les appareils.

La liste centralisée assure un accès rapide aux bonnes informations sur les appareils en ligne et hors ligne, les tableaux de bord du portail fournissant un résumé détaillé du nombre de périphériques de rechange, de périphériques installés et de périphériques éliminés.

Avec la recherche de compatibilité, lorsqu'un instrument tombe en panne et qu'il n'y a pas de périphérique de rechange dans l'inventaire, cette fonction permet de déterminer si d'autres périphériques dans l'inventaire des pièces de rechange sont compatibles avec le périphérique défaillant.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre
03/04/2019 - 04/04/2019
Enova Nantes
10/04/2019 - 11/04/2019
Sido

Mesure mécanique, vision et CND
Analyseurs de bruit et vibration

Les analyseurs OROS permettent de mesurer et d'analyser de 2 à + de 1000 voies.Conçus pour de l’analyse [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
UHF
Ultra High Frequency, ultra-hautes fréquences : ce terme est ancien et il avait été défini pour qualifier un domaine de fréquences très élevé pour l’époque. En fait, il ne s’agit pas de fréquences si élevées que cela (300 MHz- 3 GHz). Les UHF sont au-dessus de la gamme VHF (laquelle couvre la plage 30 MHz-300 MHz). Aujourd’hui, pour ces deux bandes, on parle plutôt de “plage RF” (radiofréquences). Au-dessus de 3 GHz, on entre dans le domaine des hyperfréquences.