Protacon poursuit ses emplettes

Rédigé par  mardi, 04 septembre 2018 11:44
Veli-Matti Nurminen, directeur général de Protacon. Veli-Matti Nurminen, directeur général de Protacon.

Le rachat de son compatriote Arrow Engineering est en effet la 5e acquisition de la société finlandaise cette année.

Le finlandais Protacon, fournisseur de services pour la conception de processus et l’ingénierie d’usines, a début août annoncé le rachat de son compatriote Arrow Engineering, pour un montant non dévoilé. Il s’agit de la 5e acquisition réalisée par Protacon en 2018, après Netwell (logiciels), Descal Engineering (services de design industriel), une part importante d’Inray (systèmes de mesure en temps réel), de Vision Systems.

Depuis environ 25 ans, Arrow Engineering est spécialisé dans l’amélioration de la productivité de l’industrie manufacturière par la numérisation et la gestion visuelle, au travers d’une offre de produits (Andon, Gema, Novi et Shop Floor Manager) et de services. « Nos services se complètent presque parfaitement. Nous pouvons créer des types de services entièrement nouveaux, par exemple pour les industries du papier et de l'énergie », explique Pekka Pylkkänen, directeur général d'Arrow Engineering.

« Nous pourrons tirer parti du savoir-faire des uns et des autres, par exemple en proposant une gamme de services plus étendue et en développant la gestion par des services de connaissance pour l'avenir », explique Veli-Matti Nurminen (voir photographie), directeur général de Protacon.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Machines à décaper l’isolantLa technique moderne ne peut pas renoncer aux câbles. Pour pratiquement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Freeware
Freeware est la contraction de “free software” et signifie “logiciel libre de droit”, c’est-à-dire gratuit. Les logiciels libres ne sont en général pas proposés avec le code source et ils ne peuvent donc pas être modifiés.
Il ne faut pas confondre freeware et “open source” (ici, le code source est accessible à tous).