Dassault Systèmes se renforce dans les ERP

Rédigé par  jeudi, 13 décembre 2018 12:04
Dassault Systèmes se renforce dans les ERP IQMS

En rachetant IQMS, le français va pouvoir étendre sa plate-forme 3DExperience aux petites et moyennes entreprises.

Le groupe français Dassault Systèmes, éditeur de logiciel spécialisé dans la conception 3D et les solutions pour la gestion du cycle de vie d'un produit, vient d’annoncer l’acquisition de l’américain IQMS, pour un montant de 425 millions de dollars. Avec l’acquisition de cet éditeur de progiciels de gestion intégrés (ERP), le français étend sa plate-forme 3DExperience aux petites et moyennes entreprises qui souhaitent engager la transformation numérique de leurs activités.

Créé en 1989 et situé à Paso Robles en Californie, IQMS propose notamment les logiciels EnterpriseIQ, pour les déploiements sur site, et WebIQ, pour le cloud (SaaS). Les PME industrielles disposent ainsi d’une solution unifiée conçue pour gérer les écosystèmes métier, d’ingénierie et de fabrication en reliant numériquement et en temps réel les processus de traitement des commandes, de planification, de production et de livraison.

En intégrant ces solutions sa plateforme 3DExperience cloud, Dassault Systèmes va pouvoir proposer aux PME une solution abordable permettant d’améliorer la collaboration, l’efficacité de la production et l’agilité métier, ainsi que suffisamment flexible pour monter rapidement en puissance en fonction du développement de leurs activités.

« Nous ne devons plus considérer l’industrie comme un ensemble de moyens de production mais comme un processus de création de valeur. Cette vision s’applique non seulement aux start-up innovantes et aux entreprises bien établies, mais également aux centaines de milliers de PME industrielles. IQMS a su développer une connaissance approfondie de l’industrie et des besoins des entreprises manufacturières », constate Bernard Charlès, vice-président et directeur général de Dassault Systèmes.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2019 - 31/01/2019
20e Carrefour de l’eau
30/01/2019 - 31/01/2019
Biogaz Europe 2019
05/02/2019 - 06/02/2019
Analyse Industrielle

Capteurs et transmetteurs
Pression différentielle Deltabar PMD75

Le transmetteur de pression différentielle Deltabar PMD75 avec capteur piézorésistif et membrane métallique [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
SDH
Synchronous Digital Hierarchy. Normalisée par l’UIT au début des années 1990 (et connue aux Etats-Unis sous le nom de Sonet), la hiérarchie numérique synchrone définit une infrastructure de transport dans les réseaux de télécommunications sur fibre optique. Elle a été développée pour faciliter l’évolution vers les hauts débits, simplifier la gestion de la bande passante et améliorer les possibilités d’exploitation et de maintenance des réseaux télécoms. La SDH définit en particulier des niveaux successifs de multiplexage des voies de transmission : STM-1 (ou Sonet OC-3) à 155,52 Mbit/s, STM-4 (OC-12) à 622,08 Mbit/s, STM-16 (OC-48) à 2,488 Gbit/s et STM-64 (OC-192) à 9,953 Gbit/s. Brasseurs, multiplexeurs d’insertion/extraction et systèmes de ligne sont les trois principaux équipements SDH. (Définition Electronique International Hebdo)