Mitsubishi Electric rachète Iconics

Rédigé par  vendredi, 24 mai 2019 09:18
De gauche à droite : Russ Agrusa, CEO d’Iconics, et Satoshi Takeda, Senior Deputy General Manager of Nagoya Works de Mitsubishi Electric. De gauche à droite : Russ Agrusa, CEO d’Iconics, et Satoshi Takeda, Senior Deputy General Manager of Nagoya Works de Mitsubishi Electric.

Avec le rachat de l’éditeur américain de logiciels, le groupe japonais va créer un nouveau Software Center of Excellence à Foxborough, aux États-Unis.

Le japonais Mitsubishi Electric, groupe présent dans les équipements électriques et électroniques pour les technologies industrielles, les équipements de transport et le bâtiment, etc., vient d’annoncer l'acquisition de l’américain Iconics, pour un montant non dévoilé.

La société, dont le siège social est situé à Foxborough, dans le Massachusetts, est un éditeur de solutions logicielles IHM/SCADA, mobiles, analytiques, cloud et d’objets connectés (IoT), pour les marchés de la fabrication, de l'industrie et de la domotique.

« Pour que nous puissions accélérer notre stratégie logicielle globale, alors que l'importance des logiciels augmente pour les activités d'automatisation industrielle, notre volonté est d'investir en permanence dans les IoT et les logiciels », rappelle Yoshikazu Miyata, directeur général et président de groupe Factory Automation Systems de Mitsubishi Electric.

Cette acquisition va ainsi permettre au japonais d'accélérer le lancement d’outils basés sur son concept e-F@ctory et compatibles avec la plate-forme Edgecross, et donc de mieux répondre à la demande d'utilisation des données croissante dans les industries manufacturières.

« L’accord avec Mitsubishi Electric va par ailleurs permettre la création d’un nouveau Software Center of Excellence à Foxborough et accélérer le développement de logiciels avancés pour l'automatisation industrielle et du bâtiment », ajoute Russ Agrusa, CEO d'Iconics.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

12/11/2019 - 15/11/2019
Productronica

Capteurs et transmetteurs
Pression absolue et relative Cerabar M PMP51

Le transmetteur de pression numérique Cerabar PMP51 avec cellule de mesure piézorésistive et membrane [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Vanne à bille Vanne à bille
    GF Piping Systems a revu le concept de sa vanne à bille 546, pour que le nouveau modèle 546 Pro repose désormais sur une plate-forme modulaire. Son adaptation plus facile aux différentes applications réduit les coûts de services et de modernisation.
    Lire la suite >
  • IHM pour détecteurs de gaz IHM pour détecteurs de gaz
    Crowcon Detection Instruments (groupe Halma) a complété son offre de panneaux de contrôle, avec le modèle HMI (Human Machine Interface). Ce dernier assure une visibilité complète d’un système, en parallèle des automates, SCADA et autres systèmes numériques de contrôle-commande (SNCC) existants ou des tableaux synoptiques surveillant des vues plus larges du système.
    Lire la suite >
  • Transmetteur de niveau radar pour l’eau Transmetteur de niveau radar pour l’eau
    Destiné aux applications de l’eau et des eaux usées, le nouveau transmetteur de niveau radar Optiwave 1400 C de Krohne se distingue par sa compacité et un prix compétitif.
    Lire la suite >
Atex
Le terme “Atex” est la contraction de ATmosphères EXplosibles. Le mot est devenu célèbre parce qu’il fait l’objet de deux directives européennes. La première (94/9/CE) concerne les fabricants d’instruments et équipements pour atmosphères explosives et elle est entrée en application le 1er juillet 2003. La seconde (99/92/CE) concerne les industriels qui ont des process en atmosphères explosives : elle est entrée en application le 1er juillet 2003 pour les nouvelles installations et le 1er juillet 2006, elle deviendra obligatoire pour les autres installations.
La directive 94/9/CE est souvent appelée Atex100a ou Atex95.
La directive 99/92/CE est souvent appelée Atex118a ou Atex137.