Des commutateurs Ethernet M12 certifiés pour le ferroviaire

Rédigé par  vendredi, 12 mai 2017 09:01
Résistants aux chocs et aux vibrations, les commutateurs Ethernet M12 de la série EKI-9500 signée Advantech sont certifiés EN50155.
Advantech annonce la commercialisation de commutateurs Ethernet avec connecteurs M12/M23 compatibles avec les applications ferroviaires. Nommée EKI-9500, cette gamme est conforme aux normes ferroviaires européennes EN50155 et EN50121-3-2, qui couvrent la température de fonctionnement, la tension d'entrée, les surtensions, la protection contre les décharges électrostatiques et les vibrations.
En conséquence, ces équipements conviennent à de nombreuses autres applications industrielles.
 
La gamme se compose de six modèles Gigabit Ethernet, dont quatre avec alimentation par câble Ethernet (PoE/PoE+), et de six modèles Ethernet (10/100 Mbps), dont quatre avec alimentation par câble Ethernet (PoE/PoE+). Les commutateurs Ethernet EKI-9500 acceptent une large plage de tension (24-100 VCC), pour une intégration plus aisée.
Dernière modification le vendredi, 12 mai 2017 09:01
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/05/2017 - 01/06/2017
Sensor + Test
30/05/2017 - 01/06/2017
Journées Cofrend
30/05/2017 - 02/06/2017
Moulding Expo
31/05/2017 - 01/06/2017
Mesures Solutions Expo
31/05/2017 - 01/06/2017
ExpoBiogaz
01/06/2017 - 02/06/2017
IOT Tech Expo Europe
13/06/2017 - 13/06/2017
Journée technique du CFM
14/06/2017 - 15/06/2017
Industries du futur
19/06/2017 - 25/06/2017
Salon du Bourget

Capteurs et transmetteurs
Transmetteur 8 voies Liquiline CM448 | Endress+Hauser

Le Liquiline CM448 est un transmetteur multiparamètre numérique pour la surveillance et le contrôle [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Hass
Highly Accelerated Stress Screening : il s’agit d’une méthode d’essais aggravés, qui tient lieu de déverminage accéléré en phase de production (profil d’application déterminé à partir du Halt).
Les méthodes Halt et Hass trouvent toutes deux leur origine au milieu des années 60 et la paternité en reviendrait à l’Américain Gregg K. Hobbs.