Siemens complète son arsenal de cybersécurité

Rédigé par  vendredi, 31 août 2018 15:23

Le géant allemand lance la solution Industrial Anomaly Detection capable d’identifier les incidents de sécurité sur les réseaux industriels et qui agit en toute transparence et complémentarité avec les produits d’automatisation de fabricants divers.

Dans un contexte de transformation numérique donnant lieu à de nouvelles menaces de cybersécurité, Siemens propose la solution Industrial Anomaly Detection chargée d’identifier les incidents de sécurité sur les réseaux industriels, comme par exemple des intrusions non autorisées ou des logiciels malveillants, afin de prendre les mesures qui s’imposent pour y remédier. Ce service vient renforcer l’offre de cybersécurité du groupe allemand, en s’inscrivant dans sa démarche Defense in depth basée sur la prise en compte de l’usine dans sa globalité, de la production jusqu’au management, et sur l’intégration des savoir-faire complémentaires de ses divers partenaires.

Cette solution de détection comporte trois étapes, la première consistant à donner une visibilité sur l’ensemble des appareils connectés aux réseaux (contrôleurs, IHM, etc) ainsi que sur leurs logiciels. Elle permet ensuite de repérer les vulnérabilités connues selon la liste CVE (Common Vulnerabilities and Exposures) et de détecter si la configuration des réseaux induit des risques.

Enfin, le système opère un suivi continu du comportement des équipements en collectant les données échangées, et ce de manière passive sans impact sur la production. Siemens souligne à ce sujet que son outil vient en complément des produits d’automatisation et des protocoles issus de fournisseurs divers. Notons par ailleurs qu’il met en œuvre des fonctions d’intelligence artificielle capables, après une phase d’apprentissage, de détecter des écarts de comportement. Ces anomalies sont alors signalées et traitées selon leur importance, directement sur site ou bien en externe par des spécialistes en cybersécurité.

 

Dernière modification le vendredi, 31 août 2018 15:23
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

23/09/2020 - 24/09/2020
Microwave & RF
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
29/09/2020 - 01/10/2020
Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA)
29/09/2020 - 01/10/2020
Sepem Industrie Avignon/Forum de l'électronique
07/10/2020 - 08/10/2020
LH PétroChimie
07/10/2020 - 08/10/2020
Forum Labo
14/10/2020 - 15/10/2020
Mesures Solutions Expo
17/11/2020 - 18/11/2020
BE 4.0 Industries du futur
17/11/2020 - 19/11/2020
Sepem Industries Colmar
07/12/2020 - 11/12/2020
Wire &Tube

Non classé
Dynamique des structures

De l’acquisition aux résultatsL’analyse de structure est un puissant outil pour comprendre le comportement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
  • Alimentations DC modulaires et de table Alimentations DC modulaires et de table
    Farnell (an Avnet company) distribue désormais les alimentations DC programmables de Sorensen (groupe Ametek), étoffant son portefeuille pour le test et la mesure.
    Lire la suite >
  • Capteur de pression OEM Capteur de pression OEM
    Le modèle MH-4 introduit par Wika est un capteur de pression pour les machines mobiles et destiné à un large éventail d’applications en conditions d’utilisation extrêmes.
    Lire la suite >
  • Thermistances NTC à bille Thermistances NTC à bille
    La nouvelle série ENTC de Variohm EuroSensor est une famille de thermistances NTC haute sensibilité, disponibles en encapsulation (revêtement) en verre (ENTC G1B) ou en époxy (ENTC EB). Elles sont destinées aux applications à tolérance stricte et/ou de contrôle précis de petits changements de température.
    Lire la suite >
Procédés ou process de fabrication

Il en existe de plusieurs types :

  • continus : Exemples : chimie, ciment, acier, papier. Il s’agit de process qui permettent d’obtenir un produit par mélange de divers ingrédients (avec traitements chimiques, thermiques, etc.).
  • discontinus, manufacturiers ou discrets : Exemples : industries automobile, électroniques et mécaniques. Il s’agit de process qui permettent d’obtenir un produit par assemblage d’éléments.
  • mixtes : Exemple : pharmacie, agroalimentaire, etc. Process comportant à la fois des process de type continu et des process de type discontinu.
  • batch (voir batch)


Les machines et équipements sont à part. En interne, ils peuvent mettre en œuvre des procédés de type batch (une machine de dosage, par exemple) ou manufacturiers (une machines à emballer, par exemple)