Agilicom lance un service de maintenance à distance

Rédigé par  lundi, 23 janvier 2017 10:27
COMbricks est l’une des briques matérielles de la solution de surveillance pour la maintenance à distance des réseaux HDR 24/7 d’Agilicom. COMbricks est l’une des briques matérielles de la solution de surveillance pour la maintenance à distance des réseaux HDR 24/7 d’Agilicom.

Il s’agit du premier service de maintenance à distance dédié aux réseaux industriels du marché.

Le français Agilicom, spécialisé dans les équipements et les services pour les réseaux industriels, lance le premier service de maintenance à distance dédié aux réseaux de communication industriels du marché. Le HDR 24/7, pour Haute Disponibilité des réseaux, est constitué de trois formules de contrats de service, selon les besoins et l’organisation du service maintenance des entreprises.

Si Agil est une solution d’assistance en horaires de jour, les formules Secure et Predict fonctionnent 24 h/24 7 j/7. La première prévoit que les équipes de maintenance sur site soient alertées en cas de défaillance, et la seconde est un système de supervision permettant la remontée de défauts directement auprès d’Agilicom. Ce service est rendu possible grâce à une base matérielle accessible via serveur web (COMbricks, commutateurs, NMS).

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Capteurs et transmetteurs
Pression différentielle Deltabar PMD75

Le transmetteur de pression différentielle Deltabar PMD75 avec capteur piézorésistif et membrane métallique [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Run Time
Version exécutoire d’un logiciel. La plupart des logiciels industriels comportent une version dite de “développement” qu’utilise le développeur pour créer un applicatif opérationnel. Cet applicatif est ensuite compilé et chargé dans la (ou les) machines (s) cible. C’est cet applicatif que l’on appelle le “run time”. Le run time ne peut pas être modifié (sauf les paramétrages prévus lors de la conception du logiciel). Souvent, les éditeurs de logiciels vendent une version “développement” et font payer des royalties pour les versions “run-time” (les royalties sont calculées en fonction du nombre de postes déployés).