Cinq sociétés s’associent pour une architecture IIoT

Rédigé par  jeudi, 16 février 2017 11:07
Cinq sociétés s’associent pour une architecture IIoT Yokogawa Electric

Bayshore Networks, FogHorn Systems, Microsoft, Telit IoT Platforms et Yokogawa Electric vont développer une architecture pour les objets connectés industriels.

Le japonais Yokogawa Electric, fabricant de systèmes de contrôle et d'instrumentation de process, vient de s’associer avec quatre autres sociétés pour développer une architecture pour les objets connectés industriels (IIoT). Il s’agit des américains Bayshore Networks, FogHorn Systems et Microsoft, ainsi que du britannique Telit IoT Platforms.

Leur objectif est d’intégrer leurs technologies au sein d’une architecture IIoT, pour fournir à terme de nouveaux services. Cette dernière, qui s’appuiera sur des solutions complètes intégrant capteurs « Plug & Play », contrôle et processus basés sur le cloud, permettra d’aider les utilisateurs à répondre aux problèmes auxquels ils sont confrontés dans leur activité.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/05/2017 - 01/06/2017
Sensor + Test
30/05/2017 - 01/06/2017
Journées Cofrend
30/05/2017 - 02/06/2017
Moulding Expo
31/05/2017 - 01/06/2017
Mesures Solutions Expo
31/05/2017 - 01/06/2017
ExpoBiogaz
01/06/2017 - 02/06/2017
IOT Tech Expo Europe
13/06/2017 - 13/06/2017
Journée technique du CFM
14/06/2017 - 15/06/2017
Industries du futur
19/06/2017 - 25/06/2017
Salon du Bourget

Non classé
Dynamique des structures

De l’acquisition aux résultatsL’analyse de structure est un puissant outil pour comprendre le comportement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Hass
Highly Accelerated Stress Screening : il s’agit d’une méthode d’essais aggravés, qui tient lieu de déverminage accéléré en phase de production (profil d’application déterminé à partir du Halt).
Les méthodes Halt et Hass trouvent toutes deux leur origine au milieu des années 60 et la paternité en reviendrait à l’Américain Gregg K. Hobbs.