Commutateurs Ethernet industriel

Rédigé par  jeudi, 26 octobre 2017 14:15

Siemens a lancé la gamme de commutateurs pour Ethernet Industriel Scalance XP-200. Elle est adaptée aux environnements hostiles, comme dans les transports ou l’industrie du pétrole et du gaz.

# Commutateurs administrables de niveau 2
# 8 ou 16 ports : Fast Ethernet, Gigabit Ethernet (M12)
# Alimentation via Ethernet (PoE) : 120 W, redondance
# Indice de protection: IP65/67

# Plage de température : -40 à +70 °C
# Homologués Atex et IECEx zone 2, cULus HazLoc
# Cartes électroniques vernie, modèles certifiés pour les applications ferroviaires (EN 50155 et EN 45545)
# Cartouche C-PLUG enfichable (transfert rapide des configurations)

Siemens France
www.siemens.com

Dernière modification le jeudi, 26 octobre 2017 14:15
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Non classé
Dynamique des structures

De l’acquisition aux résultatsL’analyse de structure est un puissant outil pour comprendre le comportement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Capteur de couple Capteur de couple
    La gamme de mesure du capteur de couple T22 de HBM s'étend répondant ainsi aux besoins de mesures de petits couples, notamment dans l’industrie du roulement.
    Lire la suite >
  • Système d’entrées/sorties décentralisé Système d’entrées/sorties décentralisé
    Le nouveau système d’entrées/sorties décentralisé Simatic ET 200SP HA de Siemens a été est développé pour l’industrie des procédés.
    Lire la suite >
  • Alimentations de laboratoire Alimentations de laboratoire
    En plus d’être compactes et silencieuses (via une régulation automatique du ventilateur), les alimentations de laboratoire de la série NGE100 de Rohde & Schwarz intègrent des voies isolées galvaniquement pouvant être connectées en série ou en parallèle pour augmenter les tensions ou les puissances de sortie.
    Lire la suite >
CompactFlash
Les mémoires Flash sont un type particulier de mémoire morte qui s'apparente à la technologie EEPROM (Electrically Erasable Programmable Read-Only Memory). Il s’agit de mémoires non volatiles, c'est-à-dire que les données qu'elles contiennent sont conservées en l'absence d'alimentation électrique, mais elles peuvent être modifiées aisément par application d'un courant.