Adlink et Charles Industries collaborent autour d’un serveur en bordure de réseau

Rédigé par  vendredi, 24 mai 2019 15:46

Les deux partenaires proposent une solution de communication pour le edge computing compatible LTE et 5G, combinant le serveur MECS-7210 d’Adlink et le boîtier durci SC102 conçu par Charles pour les environnements extérieurs.

Le fournisseur taïwanais de solutions informatiques embarquées Adlink, s’est associé avec l’américain Charles Industries, fabricant de boîtiers et de câbles pour les infrastructures de réseaux et les transports, afin de proposer un serveur durci destiné aux petites cellules LTE, tout en se montrant prêt pour les réseaux 5G. Cette solution, basée sur la plate-forme MECS-7210 d’Adlink et renforcée par un boîtier SC102 de Charles Industries, convient particulièrement aux applications de télécommunications situées en extérieur à la périphérie des réseaux et supportant des traitements d’intelligence artificielle et de machine learning pour des véhicules autonomes ou des fonctions de réalité augmentée et de vision industrielle.

Cette plate-forme remplit notamment les critères de compatibilité 5G définis par l’Open Data Center Committee (ODCC) en matière de très faible latence, de bande passante élevée et d’accès temps réel aux réseaux radio. Pour ce faire, le serveur MECS-7210 est boosté par un processeur Intel Xeon Scalable et dispose de capacités d’accélération via des ports d’extension PCIe, le tout dans un format compact 2U et de 420 mm de profondeur.

Le boîtier SC102 assure quant à lui, le fonctionnement en environnement extérieur sévère dans une plage de température de -40 à +55 °C. Il procure un système de refroidissement, plusieurs options d’alimentation AC ou DC, et une enceinte scellée protégeant du vent, de la pluie, de la glace et du soleil. Il est également équipé d’alarmes signalant une intrusion ou une anomalie de température ambiante.

Dernière modification le vendredi, 24 mai 2019 15:46
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

24/09/2019 - 26/09/2019
CIM 2019
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l'électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
08/10/2019 - 10/10/2019
Sepem Industries Angers
10/10/2019 - 10/10/2019
Journée technique du CFM

Mesure physique, analyse chimique
Experts en analyses physico-chimiques

Avec plus de 35 ans d'expérience en analyse physico-chimique et une présence dans le monde entier, [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Add-in
Le mot “add” anglais signifie que l’on ajoute quelque chose. “Add-in” et “Add-on” s’appliquent à l’ajout d’une extension matériel dans (“add-in”) ou sur (“add-on”) un ordinateur. La nuance est faible et on emploie en général indifféremment les deux termes.
Lorsque l’extension est une carte électronique, on parle aussi de carte d’extension ou de carte fille.
Quand il s’agit d’une extension “logiciel”, on parle plutôt de “plug-in”