Adlink et Charles Industries collaborent autour d’un serveur en bordure de réseau

Rédigé par  vendredi, 24 mai 2019 15:46

Les deux partenaires proposent une solution de communication pour le edge computing compatible LTE et 5G, combinant le serveur MECS-7210 d’Adlink et le boîtier durci SC102 conçu par Charles pour les environnements extérieurs.

Le fournisseur taïwanais de solutions informatiques embarquées Adlink, s’est associé avec l’américain Charles Industries, fabricant de boîtiers et de câbles pour les infrastructures de réseaux et les transports, afin de proposer un serveur durci destiné aux petites cellules LTE, tout en se montrant prêt pour les réseaux 5G. Cette solution, basée sur la plate-forme MECS-7210 d’Adlink et renforcée par un boîtier SC102 de Charles Industries, convient particulièrement aux applications de télécommunications situées en extérieur à la périphérie des réseaux et supportant des traitements d’intelligence artificielle et de machine learning pour des véhicules autonomes ou des fonctions de réalité augmentée et de vision industrielle.

Cette plate-forme remplit notamment les critères de compatibilité 5G définis par l’Open Data Center Committee (ODCC) en matière de très faible latence, de bande passante élevée et d’accès temps réel aux réseaux radio. Pour ce faire, le serveur MECS-7210 est boosté par un processeur Intel Xeon Scalable et dispose de capacités d’accélération via des ports d’extension PCIe, le tout dans un format compact 2U et de 420 mm de profondeur.

Le boîtier SC102 assure quant à lui, le fonctionnement en environnement extérieur sévère dans une plage de température de -40 à +55 °C. Il procure un système de refroidissement, plusieurs options d’alimentation AC ou DC, et une enceinte scellée protégeant du vent, de la pluie, de la glace et du soleil. Il est également équipé d’alarmes signalant une intrusion ou une anomalie de température ambiante.

Dernière modification le vendredi, 24 mai 2019 15:46
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

12/11/2019 - 15/11/2019
Productronica

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Inventé par Dr. Fritz Faulhaber père et breveté en 1958, la bobine á bobinage oblique de FAULHABER [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • IHM pour détecteurs de gaz IHM pour détecteurs de gaz
    Crowcon Detection Instruments (groupe Halma) a complété son offre de panneaux de contrôle, avec le modèle HMI (Human Machine Interface). Ce dernier assure une visibilité complète d’un système, en parallèle des automates, SCADA et autres systèmes numériques de contrôle-commande (SNCC) existants ou des tableaux synoptiques surveillant des vues plus larges du système.
    Lire la suite >
  • Vanne à bille Vanne à bille
    GF Piping Systems a revu le concept de sa vanne à bille 546, pour que le nouveau modèle 546 Pro repose désormais sur une plate-forme modulaire. Son adaptation plus facile aux différentes applications réduit les coûts de services et de modernisation.
    Lire la suite >
  • Transmetteur de niveau radar pour l’eau Transmetteur de niveau radar pour l’eau
    Destiné aux applications de l’eau et des eaux usées, le nouveau transmetteur de niveau radar Optiwave 1400 C de Krohne se distingue par sa compacité et un prix compétitif.
    Lire la suite >
Atex
Le terme “Atex” est la contraction de ATmosphères EXplosibles. Le mot est devenu célèbre parce qu’il fait l’objet de deux directives européennes. La première (94/9/CE) concerne les fabricants d’instruments et équipements pour atmosphères explosives et elle est entrée en application le 1er juillet 2003. La seconde (99/92/CE) concerne les industriels qui ont des process en atmosphères explosives : elle est entrée en application le 1er juillet 2003 pour les nouvelles installations et le 1er juillet 2006, elle deviendra obligatoire pour les autres installations.
La directive 94/9/CE est souvent appelée Atex100a ou Atex95.
La directive 99/92/CE est souvent appelée Atex118a ou Atex137.