Servomex nomme une responsable pour le marché Puissance

Rédigé par  mercredi, 21 décembre 2016 11:11

Barbara Marshik était jusque-là responsable Applications chez le fabricant MKS Instruments.

Servomex (groupe britannique Spectris), fabricant spécialisé dans l’analyse de gaz, vient de nommer Barbara Marshik au poste de responsable du segment de marché Puissance. Elle travaillera en étroite collaboration avec le réseau mondial des centres d’activité, afin de s’assurer de l’adéquation des solutions applicatives aux exigences des procédés des clients.

Titulaire d’un doctorat en chimie physique et d’ingénieur en chimie, Barbara Marshik a une expérience de plus de 25 ans dans le développement de produits et le marketing. Elle a notamment travaillé chez Galactic Industries, en tant qu’Applications Scientist, pour la société Whatman (aujourd’hui Parker), comme responsable R&D pour les générateurs de gaz analytiques, pour au sein de la start-up InfraReDx, en tant que directrice du développement algorithmique.

Juste avant son arrivée chez Servomex, elle a travaillé plus de 12 ans chez MKS Instruments, dont les neuf dernières en tant que responsable Applications pour les activités de surveillance des émissions gazeuses issues de sources mobiles et stationnaires, via des analyseurs de gaz FTIR (infrarouge à transformée de Fourier) et NDIR (infrarouge non dispersif).

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Mesure physique, analyse chimique
Experts en analyses physico-chimiques

Avec plus de 35 ans d'expérience en analyse physico-chimique et une présence dans le monde entier, [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Run Time
Version exécutoire d’un logiciel. La plupart des logiciels industriels comportent une version dite de “développement” qu’utilise le développeur pour créer un applicatif opérationnel. Cet applicatif est ensuite compilé et chargé dans la (ou les) machines (s) cible. C’est cet applicatif que l’on appelle le “run time”. Le run time ne peut pas être modifié (sauf les paramétrages prévus lors de la conception du logiciel). Souvent, les éditeurs de logiciels vendent une version “développement” et font payer des royalties pour les versions “run-time” (les royalties sont calculées en fonction du nombre de postes déployés).