La qualité de l’air s’est améliorée entre 2000 et 2010

Rédigé par  mardi, 19 septembre 2017 22:12
De gauche à droite : Frédéric Bouvier, directeur d’Airparif, et Eva Leoz-Garziandia, directrice exécutive du LCSQA. De gauche à droite : Frédéric Bouvier, directeur d’Airparif, et Eva Leoz-Garziandia, directrice exécutive du LCSQA. Cédric Lardière

Dans son étude, le LCQSA confirme l’amélioration progressive de la qualité de l’air en France comme une conséquence des stratégies et des plans d’action.

A l’occasion de la 3e Journée nationale de la qualité de l’air, le 20 septembre, le Laboratoire central de surveillance de la qualité de l’air (LCSQA), qui est un Groupement d’intérêt scientifique entre l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris), le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) et l'Ecole nationale supérieure Mines-Telecom (IMT) Lille Douai, présente les derniers résultats disponibles du rapport Analyses de tendances en matière de qualité de l’air.

Cette étude confirme l’amélioration progressive de la qualité de l’air en France comme une conséquence des stratégies et des plans d’action destinés à la réduction des émissions issues des différents secteurs d’activité et qui sont mis en œuvre depuis des années. Ce signal positif concerne la plupart des polluants réglementés présents dans l’air ambiant sous forme gazeuse et particulaire et dans les retombées atmosphériques.

« Ainsi, sur la période 2000-2010, les concentrations de dioxyde d’azote (NO2) dans l’air ambiant ont baissé de 17,3 % et celles de particules PM10, de 15,1 %. Les pics d’ozone (O3), eux, ont été réduits de 3,8 %, même si une tendance est plus compliquée à définir de par la variabilité des conditions météorologiques d’une année à l’autre, par exemple », explique Eva Leoz-Garziandia (voir photographie), directrice exécutive du LCSQA.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Non classé
Mesure vibratoire de machines tournantes

Quelle que soit la machine : générateur, turbine, compresseur alternatif, diesel ou transmission, les [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Onduleur 30 à 500 kVA Onduleur 30 à 500 kVA
    Eaton étend la gamme de puissance de son onduleur 93PM, qui fournit une alimentation régulière, ininterrompue et propre pour les centres informatiques. Cet onduleur s'adapte désormais aux besoins de l'industrie.
    Lire la suite >
  • Module de sécurité Module de sécurité
    Wieland Electronic propose un nouveau module de sécurité, le Samos Pro Compact Plus. Il est conçu pour des applications telles que le déverrouillage des serrures de portes de machines ou des installations, le service de maintenance et d’entretien des escaliers mécaniques ou encore des presses hydraulique et pneumatique.
    Lire la suite >
  • Logiciel d'inspection pour tablettes numériques Logiciel d'inspection pour tablettes numériques
    Faro Technologies a lancé la plate-forme Visual Inspect destinée à l’inspection et à la conception. Elle permet de transférer une importante quantité de données CAO 3D complexes vers une tablette numérique iPad, pour les utiliser à des fins de visualisation mobile.
    Lire la suite >
AMS
Asset Management Solutions, gestion des équipements sur un site industriel. Le terme de “gestion” a ici un sens assez général : il peut s’agir de la gestion (suivi) des étalonnages, de la gestion de la maintenance (types et rythme des interventions), voire de la gestion économique (achat, leasing, location, infogérances, etc).
AMS est également le sigle d’un logiciel de gestion d’actifs (AMS = Asset Management System) de Emerson Process Management, destiné à la gestion des instruments de process (capteurs et vannes, essentiellement).