Honeywell lance un détecteur de gaz connecté

Rédigé par  mardi, 07 novembre 2017 19:45

Grâce à une interface Bluetooth, ce modèle à poste fixe permet à une personne de travailler sans risque, même dans des zones dangereuses.

Honeywell Analytics, entité du groupe américain Honeywell spécialisée dans l’analyse de gaz, vient d’annoncer le lancement de Sensepoint XRL, un détecteur de gaz à poste fixe. Il a été conçu pour assurer la sécurité des opérations industrielles tout en rendant la configuration, la maintenance et l’obtention des rapports de conformité plus rapides et plus faciles grâce à l’interface Bluetooth 4.0.

« Ces opérations prennent généralement beaucoup de temps. Grâce à la connectivité sans fil, une seule personne peut réaliser rapidement toutes ces tâches sans risque depuis un smartphone à sécurité intrinsèque, même dans des zones dangereuses », constate Duncan Gooch, responsable produits Détection de gaz chez Honeywell Industrial Safety.

Différents cellules sont d’ores et déjà disponibles pour les gaz inflammables (0 à 100 % pour la limite d’explosivité basse [LEL), toxiques (0 à 300 ppm pour le CO, 0 à 1 000 ppm pour le H2, 0 à 50 ou 100 ppm pour le H2S) et le dioxygène (0 à 25 % en volume). Le Sensepoint XRL dispose également d’un indicateur visuel, de sorties 0/22 mA et Modbus RTU, des agréments Atex, IECEx, CSA, etc.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2018 - 01/02/2018
Sepem Rouen
01/02/2018 - 01/02/2018
Journée technique du LNE
06/02/2018 - 06/02/2018
Journée technique du CFM
06/02/2018 - 07/02/2018
Analyse industrielle
07/02/2018 - 08/02/2018
Pharmapack Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Biogaz Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Enova Lyon

Capteurs et transmetteurs
Débitmètres Proline 300/500

Nouvelle génération de mesure de débitProline 300/500 vous offre une grande valeur ajoutée tout au [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Etalement de spectre

Technique utilisée en transmission de données sans fil (radio), consistant à diffuser les données sur une large bande passante plutôt que sur une porteuse unique. Deux méthodes d’étalement de spectre sont couramment utilisées.

L’étalement de spectre par séquence directe (DSSS) consiste, avant modulation, à “multiplier” chaque bit à transmettre par un code pseudo-aléatoire de débit très nettement supérieur à celui du signal. L’information binaire résultante est alors utilisée pour moduler une porteuse.

Dans l’étalement de spectre par saut de fréquences (FHSS), le signal module une porteuse dont la fréquence centrale varie brusquement à intervalles réguliers selon une séquence pseudo-aléatoire. (Définition Electronique International Hebdo)