Mocon-Baseline étend son offre d’analyseurs de gaz

Rédigé par  jeudi, 25 janvier 2018 13:59

Le dernier-né de la série PetroAlert regroupe la détection sélective d’un chromatographe en phase gazeuse et les possibilités de surveillance continue d’un analyseur d’hydrocarbures totaux.

Mocon-Baseline, entité du groupe américain Ametek spécialisée dans les analyseurs et les détecteurs de gaz, vient d’introduire l’analyseur de gaz 9200, dernier-né de la série PetroAlert. Ce nouveau modèle regroupe en fait les avantages de deux instruments en un, à savoir la détection sélective d’un chromatographe en phase gazeuse et les possibilités de surveillance continue d’un analyseur d’hydrocarbures totaux.

Spécialement conçu pour répondre aux exigences du processus de diagraphie exploratoire en pétrole et gaz, le nouvel analyseur permet aux exploitants de puits de forage d'analyser les hydrocarbures les uns dans les autres d’une manière quantitative et qualitative, durant le forage. D’où un process plus efficace et une évaluation plus opportune du potentiel d'un puits.

En termes de spécifications, le PetroAlert 9200 intègre deux détecteurs à ionisation de flamme (FID), l’un pour le chromatographe en phase gazeuse (analyse du C1 au C5 en moins de 30 s, avec conservation de la séparation C1-C2 à un rapport de concentration de 200 :1 et limite de détection inférieure à 10 ppm avec le méthane), le second pour la mesure des hydrocarbures totaux (0,003 % à 10 % de CH4).

Se présentant en rack 19 pouces ou en format pour paillasse, l’analyseur de gaz peut être entièrement contrôlé par un logiciel interne, via soit son écran tactile, soit un réseau Ethernet, d’où l’absence d’un PC externe.

Dernière modification le jeudi, 25 janvier 2018 14:05
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Machines à décaper l’isolantLa technique moderne ne peut pas renoncer aux câbles. Pour pratiquement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Barrières de sécurité pour petites distances Barrières de sécurité pour petites distances
    Les nouveaux rideaux lumineux et barrières immatérielles de sécurité de la série SLC/SLG 240 COM de Schmersal conviennent aux applications avec une petite distance de sécurité.
    Lire la suite >
  • Analyseur de soufre dans le pétrole Analyseur de soufre dans le pétrole
    Horiba a complété sa gamme d’analyseurs de soufre, avec le modèle portable SLFA-60. Destiné à la détermination de la teneur en soufre dans les schistes bitumineux, le pétrole brut traditionnel et les autres produits pétroliers, cet appareil affiche une étendue de mesure double (0 à 9,9999 %) de celle du modèle qu’il remplace.
    Lire la suite >
  • Caméras industrielles Caméras industrielles
    IDS a lancé une nouvelle génération de caméras industrielles de la famille uEye SE. Les nombreuses variantes proposées la rendent compatible avec une grande variété d'applications.
    Lire la suite >
Run Time
Version exécutoire d’un logiciel. La plupart des logiciels industriels comportent une version dite de “développement” qu’utilise le développeur pour créer un applicatif opérationnel. Cet applicatif est ensuite compilé et chargé dans la (ou les) machines (s) cible. C’est cet applicatif que l’on appelle le “run time”. Le run time ne peut pas être modifié (sauf les paramétrages prévus lors de la conception du logiciel). Souvent, les éditeurs de logiciels vendent une version “développement” et font payer des royalties pour les versions “run-time” (les royalties sont calculées en fonction du nombre de postes déployés).