Dräger lance une nouvelle gamme de détecteurs monogaz

Rédigé par  jeudi, 29 mars 2018 07:34

Il s’agit de quatre modèles portables différents pour la détection des gaz CO, H2S, O2, SO2 et/ou des gaz spéciaux (O3, COCl2 et NO2).

L’allemand Dräger, fabricant spécialisé dans la détection de gaz, les équipements de protection individuelle, etc., vient de lancer une nouvelle gamme de détecteurs monogaz portables, avec les modèles Pac 6000, Pac 6500, Pac 8000 et Pac 8500.

Afin de garantir des mesures rapides et fiables, essentielles dans un environnement industriel, ces nouveaux détecteurs sont à la fois précis et simples d’utilisation. En plus de la détection de gaz standard (CO, H2S, O2 ou SO2) pour les Pac 6000 et Pac 6500, le modèle Pac 8000 permet également la surveillance de gaz spéciaux, tels que l’ozone (O3 ; 0-10 ppm), le phosgène (COCl2 ; 0-10 ppm) et le dioxyde d’azote (NO2 ; 0-50 ppm). Le Pac 8500, lui, peut aussi être équipé d’un capteur double pour l’H2S/CO ou le O2/CO, ou encore d’un capteur CO avec compensation de l’hydrogène, ce qui permet de significativement réduire l’influence de l’hydrogène sur la mesure.

En ce qui concerne la simplicité d’utilisation, les détecteurs intègrent un grand écran, la fonctionnalité D-Light – elle indique à l’utilisateur si l’appareil est fonctionnel et prêt à l’emploi, ou non – , un filtre à membrane facilement remplaçable et qui protège le capteur des corps étrangers, ainsi que des alarmes sonores, visuelles et vibratoires. Enfin, ils affichent un indice de protection IP68, une autonomie de 2 ans, les agréments Atex, IECEx, CSA, la compatibilité des accessoires existants.

Dernière modification le jeudi, 29 mars 2018 07:34
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre
03/04/2019 - 04/04/2019
Enova Nantes
10/04/2019 - 11/04/2019
Sido

Mesure mécanique, vision et CND
Analyseurs de bruit et vibration

Les analyseurs OROS permettent de mesurer et d'analyser de 2 à + de 1000 voies.Conçus pour de l’analyse [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
UHF
Ultra High Frequency, ultra-hautes fréquences : ce terme est ancien et il avait été défini pour qualifier un domaine de fréquences très élevé pour l’époque. En fait, il ne s’agit pas de fréquences si élevées que cela (300 MHz- 3 GHz). Les UHF sont au-dessus de la gamme VHF (laquelle couvre la plage 30 MHz-300 MHz). Aujourd’hui, pour ces deux bandes, on parle plutôt de “plage RF” (radiofréquences). Au-dessus de 3 GHz, on entre dans le domaine des hyperfréquences.