Ion Science et Blackline Safety nouent un partenariat

Rédigé par  vendredi, 21 septembre 2018 10:35
Ion Science et Blackline Safety nouent un partenariat Ion Science

Le britannique et le canadien se sont associés pour intégrer les capteurs PID du premier aux détecteurs de gaz du second.

Le britannique Ion Science, fabricant de détecteurs de gaz et de fuites, ainsi que de solutions de surveillance de corrosion, et le canadien Blackline Safety, spécialisé dans les technologies de sécurité connectées, viennent d’annoncer un partenariat portant sur l’intégration des capteurs PID MiniPID 2 (voir photographie) du premier dans les détecteurs de gaz G7 du second.

« Afin d’amener notre technologie à un public plus large et au lieu de la vente traditionnelle de capteurs à des OEM, nous proposerons les capteurs PID à Blackline Safety sous la forme d’une location, en complément de leur offre de services globale », indique Duncan Johns, directeur général d'Ion Science.

En plus d’être plus abordable économiquement, le capteur MiniPID 2 permet aussi de s’affranchir de deux défis majeurs, à savoir l'humidité relative et la contamination, grâce à la technologie Fence Electrode brevetée. Le système de cartouche, qui peut accueillir un capteur PID, rend le nettoyage et le remplacement très rapides – quelques secondes suffisent au lieu de quelques minutes.

Dernière modification le vendredi, 21 septembre 2018 15:50
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

05/03/2019 - 08/03/2019
Global Industrie
12/03/2019 - 14/03/2019
CFIA
13/03/2019 - 13/03/2019
Journée technique du CFM
26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre

Non classé
Mesure vibratoire de machines tournantes

Quelle que soit la machine : générateur, turbine, compresseur alternatif, diesel ou transmission, les [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Régulateur PID

La régulation a pour objectif de maintenir à un niveau prédéterminé un paramètre de process (une température, une pression, un niveau, un débit, une position, une vitesse, etc.). Pour ce faire, le régulateur agit sur une valeur réglante (pour par exemple commander une résistance chauffante, une vanne, un robinet, un moteur, etc.).

Le régulateur PID est de loin le régulateur le plus répandu et le plus facile à mettre en œuvre. Ce type de régulation (voir aussi la définition de ce terme) consiste à associer trois actions :

  • action proportionnelle (P) : la grandeur de sortie du régulateur est directement proportionnelle à l’écart entre la grandeur mesurée et la valeur de consigne. Avec ce type de régulation, la valeur mesurée n’atteint jamais la valeur de la consigne : le rôle du régulateur est de minimiser cet écart.
  • action intégrale (I) : l’action intégrale permet d’annuler l’écart entre la mesure et la consigne et donc d’améliorer la précision de la régulation. Elle consiste à réaliser une intégration (au sens mathématique du terme) de l’écart. L’action intégrale est pratiquement toujours associée à une action proportionnelle.
  • action dérivée : celle-ci consiste à dériver (au sens mathématique du terme) l’écart entre la mesure et la consigne. L’action dérivée permet de raccourcir le temps de réponse de la régulation et de stabiliser la régulation (lorsque les variations de la grandeur contrôlée sont rapides). L’action dérivée est complémentaire de l’action proportionnelle.