Libelium étend son offre pour la surveillance de la qualité de l’eau

Rédigé par  vendredi, 30 novembre 2018 10:57

La nouvelle plate-forme du fabricant espagnol intègre désormais notamment des capteurs optiques et numériques.

L’espagnol Libelium, fabricant de solutions dédiées aux applications de M2M et d'Internet des objets (IoT), distribué en France par Factory Systèmes, vient d’annoncer la disponibilité de la plate-forme de surveillance Smart Water Xtreme.

« Pour la première fois, la plate-forme dispose de capteurs permettant de contrôler les niveaux biochimiques et organiques, faisant de Smart Water Xtreme l'une des plates-formes de surveillance de l'eau les plus complètes et les plus polyvalentes au monde », indique David Gascón, cofondateur et CTO de Libelium. Il s’agit de fluoromètres pour la chlorophylle, la phycocyanine (Blue-Green Algae [BGA] en eau douce), la phycoérythrine (BGA marine), et la matière organique colorée dissoute/matière organique dissoute fluorescente (CDOM/FDOM).

On retrouve également les paramètres de qualité de l’eau classiques, tels que l’oxygène dissous, le pH/redox, la conductivité, la salinité, le TDS-KCl (solides dissous totaux), la température, la turbidité néphélométrique, les solides en suspension et le voile de boue. De nouvelles sondes sélectives aux ions ont également été ajoutées pour détecter la présence d'ammonium, de nitrates, de chlorures, de sodium et de calcium.

En plus d’intégrer un rapport d’étalonnage, voire une sonde de température interne pour obtenir une meilleure justesse, la nouvelle solution de Libelium intègre désormais des capteurs numériques (protocoles numériques RD-485 et SDI-12, d’où une longueur de câble maximale de 50 m) contribuant à une précision et une robustesse (indice de protection IP68) accrues, ainsi qu’à une maintenance réduite.

Dernière modification le vendredi, 07 décembre 2018 16:07
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

05/03/2019 - 08/03/2019
Global Industrie
12/03/2019 - 14/03/2019
CFIA
13/03/2019 - 13/03/2019
Journée technique du CFM
26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre

Capteurs et transmetteurs
Détecteur de niveau à lames vibrantes Liquiphant

Le Liquiphant FTL31 est un détecteur de niveau pour les liquides. Le FTL31 est conçu pour les applications [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Régulateur PID

La régulation a pour objectif de maintenir à un niveau prédéterminé un paramètre de process (une température, une pression, un niveau, un débit, une position, une vitesse, etc.). Pour ce faire, le régulateur agit sur une valeur réglante (pour par exemple commander une résistance chauffante, une vanne, un robinet, un moteur, etc.).

Le régulateur PID est de loin le régulateur le plus répandu et le plus facile à mettre en œuvre. Ce type de régulation (voir aussi la définition de ce terme) consiste à associer trois actions :

  • action proportionnelle (P) : la grandeur de sortie du régulateur est directement proportionnelle à l’écart entre la grandeur mesurée et la valeur de consigne. Avec ce type de régulation, la valeur mesurée n’atteint jamais la valeur de la consigne : le rôle du régulateur est de minimiser cet écart.
  • action intégrale (I) : l’action intégrale permet d’annuler l’écart entre la mesure et la consigne et donc d’améliorer la précision de la régulation. Elle consiste à réaliser une intégration (au sens mathématique du terme) de l’écart. L’action intégrale est pratiquement toujours associée à une action proportionnelle.
  • action dérivée : celle-ci consiste à dériver (au sens mathématique du terme) l’écart entre la mesure et la consigne. L’action dérivée permet de raccourcir le temps de réponse de la régulation et de stabiliser la régulation (lorsque les variations de la grandeur contrôlée sont rapides). L’action dérivée est complémentaire de l’action proportionnelle.