Détecteurs de flamme

Rédigé par  jeudi, 10 janvier 2019 10:41

MSA a étendu sa gamme de détecteurs de flamme, avec le modèle General Monitors FL500. Cette nouvelle génération de détecteurs UV/infrarouge se distingue notamment par des performances supérieures pour une sécurité optimale.

# Design amélioré caractérisé par un encombrement réduit (dimensions [øxL] de 114 x 140 mm, masse de 4 kg) et un câblage simplifié, pour une facilité d’installation et de maintenance

# Contrôle continu du trajet optique (COPM) réalisant un test optique et électrique toutes les 2 min pour s’assurer que le trajet optique est dégagé et que les circuits électriques sont opérationnels

# Champ de vision : 130° (angle conique)

# Temps de réponse inférieur à 3 s (n-heptane et éthane), à une distance de 60 m, ou à 10 s (CH4) à 80 m

# Conditions de fonctionnement : -55 à +85 °C et 0 à 95 % HR

# 3 indicateur Led pour une vérification locale

# Relais intégrés, interfaces 4-20 mA Hart 7 et RS-485 Modbus RTU

# Agréments IP66/67, Atex, IECEx, FM/CSA, EN 54-10…

MSA France

http://fr.msasafety.com

Dernière modification le jeudi, 10 janvier 2019 10:41
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2019 - 31/01/2019
20e Carrefour de l’eau
30/01/2019 - 31/01/2019
Biogaz Europe 2019
05/02/2019 - 06/02/2019
Analyse Industrielle

Non classé
Mesure vibratoire de machines tournantes

Quelle que soit la machine : générateur, turbine, compresseur alternatif, diesel ou transmission, les [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
SDH
Synchronous Digital Hierarchy. Normalisée par l’UIT au début des années 1990 (et connue aux Etats-Unis sous le nom de Sonet), la hiérarchie numérique synchrone définit une infrastructure de transport dans les réseaux de télécommunications sur fibre optique. Elle a été développée pour faciliter l’évolution vers les hauts débits, simplifier la gestion de la bande passante et améliorer les possibilités d’exploitation et de maintenance des réseaux télécoms. La SDH définit en particulier des niveaux successifs de multiplexage des voies de transmission : STM-1 (ou Sonet OC-3) à 155,52 Mbit/s, STM-4 (OC-12) à 622,08 Mbit/s, STM-16 (OC-48) à 2,488 Gbit/s et STM-64 (OC-192) à 9,953 Gbit/s. Brasseurs, multiplexeurs d’insertion/extraction et systèmes de ligne sont les trois principaux équipements SDH. (Définition Electronique International Hebdo)