Imprimer cette page

Bacharach étend son offre de détecteurs de fuite de gaz

Rédigé par  jeudi, 24 janvier 2019 17:11

La nouvelle série est constituée de trois détecteurs de gaz, dont l’un avec la tête déportée, et d’un contrôleur.

L’américain Bacharach, fabricant d’instrumentation pour le gaz en Chauffage, Ventilation Climatisation (CVC) et en réfrigération, vient de lancer sur le marché la série de détecteurs de gaz MGS-400, destinée aux applications de détection de fuites de réfrigérants et de gaz.

De par ses capteurs Plug & Play et pré-étalonnés et son application mobile, les différents modèles MGS-400 se distinguent par des temps de mise en service et d’installation réduits, ainsi que par une maintenance simplifiée. « Il suffit de seulement 5 minutes, au lieu de 25 min auparavant, pour installer un détecteur », affirme la société.

En étant également conformes aux normes ASHRAE 15, CSA-B52 et EN 378, ces détecteurs contribuent ainsi à la sécurité des personnels intervenant dans les machineries, les unités de refroidissement, les installations de stockage froid, etc.

La série MGS-400 est constituée des modèles MGS-410, MGS-450 et MGS-460, qui permettent tous les trois de détecter les gaz réfrigérants (1 000 ppm), le CO2 (5 000 à 50 000 ppm), le NH3 (100 ppm à 100 % LIE), le CO (500 ppm), le O2 (30 % en volume), le NO2 (20 ppm) et les gaz combustibles (5 000 ppm avec cellules à semi-conducteur ou 100 % LIE avec cellule catalytique ou NDIR).

Ils se distinguent notamment par leurs sorties – les modèles MGS-450 et MGS-460 disposent chacun d’une sortie analogique (4-20 mA, 0-5/10 V…) et de 3 relais, en lus de la sortie RS-485 – et leur boîtier (IP66 ou aussi IP41 pour le MGS-450, tête déportée de la base pour le MGS-460).

Enfin, le contrôleur MGS-408 supporte jusqu’à 8 détecteurs (MGS-250 MGS-410, MGS-450, MGS-460 et MGS-550) et intègre deux interfaces RS-485 Modbus RTU, une mémoire sur carte SD et un afficheur, devenant ainsi un système d’alimentation et d’alarmes centralisé.

Sur le même sujet

Connectez-vous pour commenter