Honeywell Industrial Safety connecte ses détecteurs PID

Rédigé par  mercredi, 20 mars 2019 20:40

Tous les modèles de la gamme de Honeywell RAE disposent désormais d’une interface Bluetooth et d’une application pour smartphones.

Le conglomérat américain Honeywell spécialisée dans le contrôle d’automatisation, l’instrumentation et les services, vient d’améliorer sa gamme de détecteurs PID (Photoionization Detectors) portables, dont les modèles MiniRAE Lite+, MiniRAE 3000+, PpbRAE 3000+ et UltraRAE 3000+, en ajoutant une interface Bluetooth et une application pour smartphones.

Il s’agit ainsi de simplifier la collecte de données et la création de rapports, et donc de réduire la charge administrative et le temps passé sur les sites. « La création de rapports a toujours été un point sensible pour nos clients, c'est pourquoi nous voulions trouver une solution pour leur faciliter la vie au travail », rappelle Gautier Mallet, Global Product Marketing Manager chez Honeywell Industrial Safety.

Les utilisateurs peuvent désormais économiser de précieuses heures chaque semaine sans avoir à télécharger des fichiers d'enregistrement de données à partir de leurs appareils et à passer au crible leurs notes personnelles pour créer des rapports internes et externes, une opération très chronophage.

Les données agrégées peuvent également inclure une plus grande quantité d'informations contextuelles, telles que la localisation, la traçabilité de l'instrument, des commentaires sur les sessions de mesure, de multiples instantanés de photos.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Moteurs pas à pas La structure robuste, la grande plage de régimes et la puissance exceptionnelle dans [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Freeware
Freeware est la contraction de “free software” et signifie “logiciel libre de droit”, c’est-à-dire gratuit. Les logiciels libres ne sont en général pas proposés avec le code source et ils ne peuvent donc pas être modifiés.
Il ne faut pas confondre freeware et “open source” (ici, le code source est accessible à tous).