Endress+Hauser a inauguré son EAAC à Lyon

Rédigé par  jeudi, 22 août 2019 16:38
Endress+Hauser a inauguré son EAAC à Lyon Cédric Lardière

L’extension de son bâtiment situé à Saint-Priest (Rhône) accueille depuis le début de l’année l’European Advanced Analytics Center du groupe suisse.

Moins de deux ans après avoir ouvert son nouveau site de Saint-Priest, en banlieue lyonnaise (Rhône), le groupe suisse Endress+Hauser, l’un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions pour les process industriels, a inauguré, le 17 juillet dernier, l’extension de son bâtiment.

La cérémonie de la coupure du ruban s’est faite en présence de Matthias Altendorf, CEO du groupe, de Tim Harrison, directeur général de Kaiser Optical Systems, de Laurent Ducros, chef des opérations européennes des solutions de mesure analytique, des administrateurs John Schnake, John Salusbury et Ivano Mazzoletti, de Laurent Mulley, directeur général d’Endress+Hauser France, d’élus de la mairie de Saint-Priest, de clients, de représentants de la presse et d’employés.

« Aujourd’hui est un jour spécial pour Endress+Hauser en France. Nous ne nous contentons pas d’inaugurer l’extension de ce nouveau et beau bâtiment à Lyon, mais c’est aussi la continuation de notre long voyage pour développer nos capacités à servir nos clients grâce aux technologies d’analyse modernes », a rappelé Matthias Altendorf.

Suite aux rachats de SpectraSensors en 2012 et de Kaiser Optical Systems l’année suivante, Endress+Hauser avait réuni en 2017, à Saint-Priest, l’équipe commerciale de son agence lyonnaise et l’équipe française de Kaiser Optical Systems. En créant cette fois un Centre européen pour l’analyse avancée (European Advanced Analytics Center ou EAAC), le groupe suisse regroupe également les équipes de SpectraSensors, qui étaient jusque-là basées à Compiègne, en un seul et unique lieu.

Le nouveau bâtiment, d’une surface totale de 1 300 m2 sur deux niveaux et qui viennent compléter les 1 500 m2 du bâtiment existant, accueille un atelier de 630 m2, pour l’assemblage des solutions analytiques sur cahier des charges et destinées au marché européen, ainsi que des bureaux et une salle de réunion., le second niveau étant pour l’instant libre.

« Mais compte tenu de l’intégration de commerciaux spécialisés dans les produits de Kaiser Optical Systems et SpectraSensors dans les filiales européennes d’Endress+Hauser, pour accompagner les clients locaux, l’activité ne peut que croître », affirme Laurent Ducros. L’EAAC a déjà embauché plusieurs personnes pour atteindre un effectif d’une dizaine de salariés sur le site, et prévoit de le faire encore pour répondre à l’augmentation prévue de l’activité.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
  • Bornes à poussoirs Bornes à poussoirs
    
Conta-Clip a dévoilé sa nouvelle gamme de bornes à insertion directe à poussoirs PRK. Simples d'utilisation, elles répondent aux exigences les plus strictes en termes de stabilité mécanique.

    Lire la suite >
  • Client WLAN et point d'accès Client WLAN et point d'accès
    
Le BAT-C2 WLAN de Hirschmann est un client et point d'accès WLAN pour les systèmes industriels. Ce boîtier IP65 permet de connecter notamment des robots ou des véhicules automatiques.

    Lire la suite >
  • Capteur de proximité
 Capteur de proximité

    Le nouveau TopWorx GO Switch 7LY d'Emerson Electric est un capteur de proximité doté d'un affichage Led lisible au soleil. Supportant une plage de température de -40 à +60 °C et un niveau de protection de IP66/68, il convient ainsi aux environnements difficiles.

    Lire la suite >
RoHS
Restrictions of the use of certain Hazardous Substances, restrictions sur l’utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques. Celles-ci font faire l’objet d’une directive européenne. Il s’agira notamment de limiter l’utilisation du plomb, du cadmium, du mercure, du chrome hexavalent, du PBB et du PBDE. Pour chacune de ces substances, des exceptions sont prévues pour l’application de la directive.