Blackline Safety lance un détecteur de gaz de zone connecté au cloud

Rédigé par  lundi, 28 septembre 2020 22:28

C’est le premier système de surveillance du marché utilisant une connectivité cellulaire 3G/4G pour remonter directement les données à un cloud.

L’américain Blackline Safety, fabricant de solutions de détection de gaz et de sécurité connectées au cloud, vient de lancer en Europe le système de surveillance de gaz de zone G7 EXO, le premier modèle du marché connecté directement au cloud du fabricant.

Il intègre pour cela d’une connectivité cellulaire 2G/3G/4G, ce qui assure la compatibilité avec plus de 100 pays différents et avec plus de 350 réseaux mobiles. Comme il ne nécessite ni réseaux maillés, ni Wi-Fi – de tels réseaux ne sont pas toujours disponibles dans tous les sites –, les opérateurs peuvent déployer d’une manière transparente et très rapide ce nouveau système pendant un arrêt ou au cours de la construction d’un site.

« L’installation et la maintenance de systèmes de surveillance de gaz de zone prennent traditionnellement beaucoup de temps, car il faut s’assurer que chaque système communique correctement avec tous les autres systèmes sur le réseau », rappelle Gavin Boorman, Managing Director de Blackline Safety Europe.

En plus d’afficher une autonomie supérieure à 100 j, d’être robuste (boîtier IP65), certifié Atex et IECEx, le système G7 EXO est associé avec 18 capteurs individuels – d’autres sont en cours de développement –, pour la détection du NH3, du CO, du CO2, du H2S, du SO2, des LIE, etc. (technologies électrochimique, infrarouge non dispersif [NDIR], PID…).

La localisation géographique se fait via la technologie GNSS, qui prend en charge les balises Galileo, GPS et propriétaires – et non seulement le GPS –, une première pour ce type de systèmes de surveillance. Le fabricant prévoit d’ajouter une fonctionnalité de communications satellitaires intégrées (en novembre 2020) et un module de pompe 4 voies (en 2021), aux innovations sur le marché.

Pour le marché européen pour l’instant, Blackline Safety vient par ailleurs de mettre à jour le firmware de son détecteur de gaz portable G7c afin d’intégrer la prise en compte de la « distanciation sociale » imposée par de nombreux pays pour endiguer la pandémie du Covid-19. Cette nouvelle fonctionnalité permet aux opérateurs utilisant des détecteurs G7 d’être avertis en temps réel s’ils s’approchent trop près les uns des autres.

Dernière modification le jeudi, 01 octobre 2020 18:51
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

17/11/2020 - 18/11/2020
BE 4.0 Industries du futur
17/11/2020 - 19/11/2020
Sepem Industries Colmar
07/12/2020 - 11/12/2020
Wire &Tube

Capteurs et transmetteurs
Transmetteur 8 voies Liquiline CM448 | Endress+Hauser

Le Liquiline CM448 est un transmetteur multiparamètre numérique pour la surveillance et le contrôle [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
GPIB
General Purpose Information/Interface Bus : il s’agit d’un standard universellement utilisé pour interconnecter des instruments de mesure électronique (générateurs, oscilloscopes, etc.) afin de réaliser des bancs de test automatiques. Normalisé depuis 1975 sous la référence IEEE 488.1 (il avait été en fait introduit en 1965 par la division instrumentation de Hewlett-Packard, qui allait être rebaptisée Agilent Technologies par la suite), GPIB est une liaison parallèle à 24 fils avec un débit de 1 Mo/s et qui est capable de piloter 14 instruments. Une version plus rapide (8 Mo/s) est arrivée par la suite. L’IEEE 488 est désormais sérieusement concurrencée par Ethernet, USB et FireWire.
L’IEEE 488-2 définit le protocole de communication entre tous les équipements d’un bus GPIB. Il s’agit d’une interface logicielle définissant la structure des échanges sur le bus (protocole des contrôleurs, ouverture des lignes, renvoi d’états standards, etc.)