Ion Science lance des détecteurs de gaz jetables

Rédigé par  vendredi, 30 octobre 2020 09:44

Les six modèles d’ores et déjà disponibles permettent de surveiller le CO, le H2S, le O2 ou le SO2.

Le britannique Ion Science, fabricant de détecteurs de gaz et de fuites, ainsi que de solutions de surveillance de corrosion, vient d’étendre son offre de détecteurs de gaz portables avec la série ARA. Les six modèles d’ores et déjà disponibles sont en fait des détecteurs monogaz jetables et économiques.

Ces détecteurs de gaz nécessitent très peu d'entretien et offrent une durée de fonctionnement continue de 2 ans en standard, pour la sécurité des travailleurs en pétrole et gaz, en chimie, dans le domaine de l'eau, la production d'électricité, etc. Deux modèles (CO et H2S) disposent d’une option d’hibernation, qui prolonge la durée de fonctionnement d’une année supplémentaire.

Selon le modèle, il est possible de surveiller le monoxyde de carbone (CO ; 0 à 300 ppm), le sulfure d’hydrogène (H2S ; 0 à 100 ppm), le dioxygène (O2 ; 0 à 25 %) ou le dioxyde de soufre (SO2 ; 0 à 50 ppm). Les capteurs sont des piles électrochimiques à branchement unique.

On retrouve également une fonction d’autotest, un journal d’événements (les 30 derniers événements), des alarmes sonores, vibrantes et visuelles, ainsi qu’une liaison infrarouge. Les détecteurs de gaz ARA se présentent sous la forme d’un boîtier IP67 de dimensions de 87 x 50 x 29 mm et une masse de 92 g.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Capteurs et transmetteurs
Pression absolue et relative Cerabar M PMP51

Le transmetteur de pression numérique Cerabar PMP51 avec cellule de mesure piézorésistive et membrane [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
PSD
Ce sigle a deux sens :
- Particle Size Disribution, distribution des particules par taille. On rencontre ce terme en granulométrie.
- Position Sensitive Detector, détecteur sensible à la position. Il s’agit de capteurs se présentant sous la forme d’une puce que l’on trouve notamment intégrée dans les cellules de mesure de triangulation laser