Anton Paar étend sa gamme d’analyse en ligne

Rédigé par  mardi, 21 février 2017 10:57

Le fabricant ajoute à sa gamme pour les boissons un capteur en ligne pour la mesure d’oxygène dissous.

L’autrichien Anton Paar, fabricant spécialisé dans les instruments de mesure de densité, concentration et de rhéologie, vient d’annoncer l’Oxy 510, un capteur destiné à la mesure en ligne de l’oxygène dissous (OD) dans les applications de boissons.

Intégrant en un seul appareil deux étendues de mesure différentes (0 à 2 000 ppb et 0 à 22,5 ppm), ce nouveau capteur permet de suivre en temps réel les mesures précises et sans dérive (principe de mesure par décalage de phase de fluorescence) sur l’ensemble d’une ligne de production.

Avec la technologie Toolmaster et la détection automatique de l’étendue de mesure, les risques d’erreur humaine sont réduits. L’Oxy 510 est évidemment certifié EHEDG et Nettoyage en place (NEP) et conforme à la réglementation FDA.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2018 - 01/02/2018
Sepem Rouen
01/02/2018 - 01/02/2018
Journée technique du LNE
06/02/2018 - 06/02/2018
Journée technique du CFM
06/02/2018 - 07/02/2018
Analyse industrielle
07/02/2018 - 08/02/2018
Pharmapack Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Biogaz Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Enova Lyon

Capteurs et transmetteurs
Radar de niveau Micropilot FMR10/FMR20

Micropilot FMR10/FMR20 -Pour les cuves de stockage et le domaine de l’eauEndress+Hauser frappe un grand [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Etalement de spectre

Technique utilisée en transmission de données sans fil (radio), consistant à diffuser les données sur une large bande passante plutôt que sur une porteuse unique. Deux méthodes d’étalement de spectre sont couramment utilisées.

L’étalement de spectre par séquence directe (DSSS) consiste, avant modulation, à “multiplier” chaque bit à transmettre par un code pseudo-aléatoire de débit très nettement supérieur à celui du signal. L’information binaire résultante est alors utilisée pour moduler une porteuse.

Dans l’étalement de spectre par saut de fréquences (FHSS), le signal module une porteuse dont la fréquence centrale varie brusquement à intervalles réguliers selon une séquence pseudo-aléatoire. (Définition Electronique International Hebdo)