Les capteurs de niveau à ultrasons à la fête

Rédigé par  mercredi, 11 avril 2018 12:00
Les capteurs de niveau à ultrasons à la fête Endress+Hauser

Le marché mondial devrait passer de 140 millions à 298 millions de dollars entre 2016 et 2025, selon Persistence Market Research (PMR).

La société d’analyses américaine Persistence Market Research (PMR) prévoit que le marché mondial des capteurs de niveau à ultrasons devrait passer de 140 millions de dollars en 2016 à 298 M$ en 2025, soit un taux de croissance annuel moyen (CAGR) de 8,76 % sur la période. La consolidation du réseau de vente associée à des services à valeur ajoutée par les fabricants pour renforcer leur présence sur le marché est l'une des points soulignés dans le nouveau rapport publié par PMR.

Du point de vue géographique, l'Amérique du Nord domine le marché, suivie par l'Asie-Pacifique, qui devrait être le marché le plus attrayant avec la création d’opportunités supplémentaires totalisant 35,6 M$ entre 2017 et 2025, et l'Europe. Le marché mondial des capteurs de niveau à ultrasons devrait se caractériser par un développement de produits innovants pour une grande variété d’applications finales (médical, automobile, industriel, gestion de l'eau et des eaux usées et pétrole et gaz) au cours de la période étudiée.

Si le segment industriel, qui est sous-segmenté en agroalimentaire, en cimenterie, en papeterie et en chimie, devrait créer des opportunités supplémentaires totalisant 67,4 M$ entre 2017 et 2025, le pétrole et le gaz devrait connaître une croissance significative par rapport aux autres secteurs. « L'écrémage des raffineries et la prévention des déversements d'hydrocarbures dans les plans d'eau naturels, tel que mandatés par les organismes de réglementation, seront les facteurs déterminants de cette croissance », affirme la société.

En ce qui concerne la technologie, les capteurs de niveau à ultrasons de moyenne portée devraient connaître une forte demande (opportunités supplémentaires de 76 M$ entre 2017 et 2025) dans les années à venir, bénéficiant d'une impulsion majeure du secteur industriel. Les capteurs continus devraient connaître, eux aussi, une forte demande (part de marché d'environ 65 % d'ici 2025), une demande fortement stimulée par les industries du pétrole et gaz, des aliments et boissons, ainsi que des produits chimiques.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

16/05/2018 - 18/05/2018
CEM 2018
16/05/2018 - 16/05/2018
Journée technique du CFM
29/05/2018 - 31/05/2018
Préventica
30/05/2018 - 31/05/2018
Enova Toulouse
05/06/2018 - 07/06/2018
Sepem Colmar
06/06/2018 - 07/06/2018
Expo Biogaz

Capteurs et transmetteurs
Pression différentielle Deltabar PMD75

Le transmetteur de pression différentielle Deltabar PMD75 avec capteur piézorésistif et membrane métallique [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Application de calcul pour boucles SI Application de calcul pour boucles SI
    Endress+Hauser a développé l'application ExiCalculator qui permet de calculer la bonne longueur de câble nécessaire pour réaliser une boucle 2 fils à sécurité intrinsèque sure.
    Lire la suite >
  • Scanner laser portable Scanner laser portable
    Le nouveau Leica Absolute Tracker AT960-SR, conçu par Hexagon Manufacturing Intelligence, est un système portable dédié au scanning laser de courte portée.
    Lire la suite >
  • Résistances de puissance Résistances de puissance
    RS Components propose désormais la gamme de résistances de puissance de Cressall. Elles sont adaptées à des applications telles que le freinage régénératif, les démarrages et arrêts moteurs, ou encore la limitation du courant.
    Lire la suite >
OFDM
Orthogonal Frequency Domain Multiplex. Dans le domaine des transmissions, l’approche OFDM consiste à répartir l’information sur un grand nombre de porteuses individuellement modulées à faible vitesse (QPSK ou 16QAM). Afin de permettre une utilisation maximale des ressources spectrales, les porteuses émises se recouvrent mutuellement en fréquence. L’OFDM a été proposée puis adaptée d’abord à la radiodiffusion sonore numérique (DAB), puis à la diffusion TV numérique terrestre (DVB-T). Elle gagne aujourd’hui les réseaux locaux radio. (Définition Electronique International Hebdo)