Imprimer cette page

Une nouvelle génération de transmetteurs de niveau chez ABB

Rédigé par  jeudi, 25 octobre 2018 16:07

La série LMT de transmetteurs de niveau magnétostrictifs pour liquides du fabricant helvético-suédois a vu ses performances être améliorées.

Le groupe helvético-suédois ABB, l'un des principaux fabricants mondiaux dans l'énergie et les automatismes, vient de dévoiler la nouvelle génération de sa série LMT de transmetteurs de niveau magnétostrictifs pour liquides. Leurs performances ont été améliorées pour répondre aux exigences d’une large variété d’applications en pétrole et de gaz, en chimie et en génération d’énergie.

La série regroupe le modèle à insertion directe LMT100 (voir photographie) et le modèle non intrusif LMT200, les deux étant installables sur n’importe quelle jauge de niveau magnétique. De par leur principe de fonctionnement et leur configuration simple, les niveaux totaux et/ou d’interface sont toujours mesurés d’une manière fiable et précise, réduisant ainsi les temps d’arrêt et optimisant l’efficience du processus et les profits d’exploitation.

Il s’agit par ailleurs du premier transmetteur de niveau magnétostrictif intégrant la technologie Through The Glass comme interface utilisateur (option). Parmi les autres spécifications, citons une longueur de la sonde de 304,8 mm à 9,14 m (jusqu’à 22,86 m en option ; LMT100) ou 304,8 mm à 15,24 m (7,62 m avec l’option SEH ; LMT200), une justesse de 0,01 % de la pleine échelle ou ±1,27 mm (brevet AccuTrack Sensor), etc.

Sur le même sujet

Connectez-vous pour commenter