Honeywell lance des transmetteurs de pression sans fil

Rédigé par  jeudi, 08 novembre 2018 17:53
Il s’agit de la nouvelle génération du fabricant américain, des modèles dont l’une des caractéristiques est de supporter l’ISA100.11a et le WirelessHart.
Après avoir lancé la série de transmetteurs de pression SmartLine en 2014, Honeywell Process Solutions (HPS), entité du conglomérat américain Honeywell spécialisée dans le contrôle d’automatisation, l’instrumentation et les services, et distribué en France par Engineering Mesures, vient d’introduire la série de transmetteurs de pression sans fil SmartLine, pour les applications de surveillance et de contrôle.
 
L’une des évolutions par rapport aux transmetteurs sans fil XYR 6000 permet aux industriels de choisir le meilleur protocole pour une application d’automatisation de process donnée. L’infrastructure OneWireless supporte en effet les deux principaux protocoles sans fil industriels, l’ISA100.11a et le WirelessHart – les XYR 6000 ne proposent que l’ISA100.11a – , d’où la grande flexibilité d’implémentation.
 
Les SmartLine sont d’ailleurs interopérables avec un réseau existant dans lequel des XYR6000 sont déjà installés. « La plate-forme SmartLine lève ainsi les doutes des industriels voulant adopter le sans-fil, en proposant des transmetteurs rentables et performants, conformes à la norme sans fil industrielle la plus performante », indique Phil Ng, responsable produits senior pour les instruments de terrain sans fil de Honeywell.
 
La nouvelle famille SmartLine comprend les transmetteurs de pression à jauge STGW740/770 (double tête) et STGW73L/74L/77L/78L/79L (en ligne), avec une étendue de mesure de 0 à 35 ou 210 bar et de 0-3,5 à 0-690 bar, ainsi que les transmetteurs de pression à jauge STGW840/870 et STGW84L/87L (0 à 35 ou 210 bar). On trouve également les transmetteurs de pression différentielle STDW720/730/770 (0 à 1, 7 ou 210 bar) et STDW810/820/830/870 (0 à 25 mbar, 1, 7 ou 210 bar), ainsi que les transmetteurs de pression à bride STFW724/828 (0 à 1 bar) et le transmetteur de pression absolue STAW84L (0 à 35 bar).
Dernière modification le vendredi, 09 novembre 2018 16:42
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2019 - 31/01/2019
20e Carrefour de l’eau
30/01/2019 - 31/01/2019
Biogaz Europe 2019
05/02/2019 - 06/02/2019
Analyse Industrielle

Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
SDH
Synchronous Digital Hierarchy. Normalisée par l’UIT au début des années 1990 (et connue aux Etats-Unis sous le nom de Sonet), la hiérarchie numérique synchrone définit une infrastructure de transport dans les réseaux de télécommunications sur fibre optique. Elle a été développée pour faciliter l’évolution vers les hauts débits, simplifier la gestion de la bande passante et améliorer les possibilités d’exploitation et de maintenance des réseaux télécoms. La SDH définit en particulier des niveaux successifs de multiplexage des voies de transmission : STM-1 (ou Sonet OC-3) à 155,52 Mbit/s, STM-4 (OC-12) à 622,08 Mbit/s, STM-16 (OC-48) à 2,488 Gbit/s et STM-64 (OC-192) à 9,953 Gbit/s. Brasseurs, multiplexeurs d’insertion/extraction et systèmes de ligne sont les trois principaux équipements SDH. (Définition Electronique International Hebdo)