Eddyfi offre des solutions de CND pour le nucléaire

Rédigé par  vendredi, 05 avril 2019 15:18

Développé par la marque M2M d’Eddyfi, l’appareil portable Gekko est désormais qualifié par l’EPRI pour la procédure de contrôle non destructif des soudures de tuyauteries reconnue notamment dans le secteur de l’énergie nucléaire.

Eddyfi Technologies, fournisseur de solutions de contrôle non destructif (CND), annonce que l’appareil portable Gekko développé par M2M, le spécialiste en techniques par ultrasons multiéléments acquis en mai 2018, avait reçu la qualification de l’EPRI (Electric Power Research Institute) pour le contrôle des soudures de tuyauteries austénitiques et ferritiques, selon la procédure EPRI-PIPE-MPA-1, Rev 2. Celle-ci permet de détecter et de mesurer la longueur d’indications de fissures de corrosion sous contrainte dans des tuyauteries inspectées par le diamètre extérieur, conformément au code ASME (American Society of Mechanical Engineers) des chaudières et appareils à pression, section XI, annexe VIII.

Cette qualification par une organisation indépendante à but non lucratif et d’intérêt public apporte au Gekko une reconnaissance dans le secteur de l’énergie nucléaire en matière de sécurité et d’environnement. Eddyfi prévoit d’obtenir cette année la conformité à d’autres procédures de l’EPRI, toujours dans le domaine du CND pour le nucléaire.

Dernière modification le vendredi, 05 avril 2019 15:18
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Inventé par Dr. Fritz Faulhaber père et breveté en 1958, la bobine á bobinage oblique de FAULHABER [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Freeware
Freeware est la contraction de “free software” et signifie “logiciel libre de droit”, c’est-à-dire gratuit. Les logiciels libres ne sont en général pas proposés avec le code source et ils ne peuvent donc pas être modifiés.
Il ne faut pas confondre freeware et “open source” (ici, le code source est accessible à tous).