Un marché des sondes de température en forte croissance

Rédigé par  vendredi, 12 avril 2019 15:23
Un marché des sondes de température en forte croissance Jumo

Le marché mondial des thermocouples afficherait un CAGR de plus de 6,5 % entre 2014 et 2020, selon ResearchAndMarkets.com.

Dans son dernier rapport intitulé « Global Thermocouple Temperature Sensor Market - By Type, Industry, Geography, Trends, Forecast (2019 - 2024) », la société d’analyses américaine ResearchAndMarkets.com prévoit que le marché mondial des thermocouples afficherait un taux de croissance moyenne pondéré (CAGR) de 6,63 % sur la période 2014-2020. Le montant du marché était de 1,61 milliard de dollars en 2018.

Ce marché des sondes de température est segmenté selon le type (thermocouples J, K, etc.), l'application (électronique grand public, production d'énergie, automobile, pétrochimie, soins de santé, industrie et autres) et la géographie (Amérique du Nord, Europe, Asie Pacifique, Moyen-Orient, Afrique et Amérique latine).

L'Amérique du Nord restera le premier marché des thermocouples et l'Asie-Pacifique connaîtra une forte croissance entre 2014 et 2020. Pour ResearchAndMarkets.com, la croissance est actuellement freinée par la maturité du segment critique des utilisateurs finaux et la prédominance des anciennes technologies de sondes de température.

En plus des américains Freescale Semiconductor, Maxim Integrated Products et Texas Instruments ou du franco-italien STMicroelectronics, par exemple, on trouve également les américains General Electric et Honeywell, l’allemand Siemens, l’helvético-suédois ABB, etc.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

24/09/2019 - 26/09/2019
CIM 2019
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l'électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
08/10/2019 - 10/10/2019
Sepem Industries Angers
10/10/2019 - 10/10/2019
Journée technique du CFM

Mesure mécanique, vision et CND
Analyseurs de bruit et vibration

Les analyseurs OROS permettent de mesurer et d'analyser de 2 à + de 1000 voies.Conçus pour de l’analyse [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
API

Ce sigle a deux sens, l’un qui s’applique à l’univers des automatismes, l’autre à l’univers de l’informatique.

  • Automate Programmable Industriel. Les API sont des ordinateurs dédiés aux applications d’automatismes. A la différence des ordinateurs de bureau, il n’y a ici ni clavier ni écran (du moins pour les API classiques). Il y a par contre un grand nombre d’entrées/sorties (sur lesquelles sont raccordés les capteurs et actionneurs). Autre différence importante, la programmation se fait avec des langages spéciaux conçus pour les automaticiens (décrits dans la norme IEC 1131.3).
    On le voit, cela n’a pas grand-chose à voir avec un automate au sens commun du terme. Une autre définition avait été proposée par des professionnels (“Contrôleur logique programmable”) mais elle n’a pas eu de succès.
    Le correspondant anglais de API est PLC (Programmable Logic Controller). 
  • Application Programming Interface, interface de programmation d’applications. A l’origine, une API (ou un jeu d’API) est une couche logicielle au travers de laquelle une application peut accéder de façon standardisée aux ressources d’un système, sans qu’elle en connaisse les détails internes. Elle est donc utilisée par les développeurs d’applications et implantée sous une forme concrète sous la forme d’appels système, de fonctions C ou, sous Windows, de DLL (Dynamic Link Libraries). Mais aujourd’hui, le concept d’API s’est généralisé à tout type d’interface logicielle plus ou moins standard : API de système d’exploitation, API pour couches d’accès au réseau, API entre deux entités logicielles distantes, etc. (Définition Electronique International Hebdo)