Posifa lance un capteur de vitesse d’air

Rédigé par  mardi, 28 mai 2019 18:13

Le nouveau capteur de l’américain est destiné aux applications CVC et de gestion thermique des data centers.

L’américain Posifa Technologies, connu auparavant sous le nom de Posifa Microsystems et fabricant de capteurs économiques, vient de lancer le capteur de vitesse d’air PAV1000, pour les applications Chauffage, Ventilation, Climatisation (CVC) et de gestion thermique des data centers.

Disponible en version 0-7,23 ou 0-15 m/s d’étendue de mesure, le nouveau capteur se distingue par un temps de réponse très rapide, de 125 ms, dans un boîtier compact et robuste. Même s’il est basé sur une thermistance, le PAV1000 est très peu influencé par les variations de température ambiante.

La matrice de 3e génération du capteur utilise une paire de thermopiles pour détecter les changements de gradient de température causés par le débit massique, fournissant un très bon rapport signal/bruit (justesse de 5 % de la mesure) et une excellente répétabilité (1 % de la pleine échelle).

La structure d'isolation thermique « à l'état solide » de la matrice du capteur élimine le besoin d'une cavité superficielle ou d'une membrane fragile utilisée dans les technologies concurrentes, rendant le capteur résistant aux colmatages et aux chocs de pression.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

29/09/2020 - 01/10/2020
Sepem Industrie Avignon/Forum de l'électronique
07/10/2020 - 08/10/2020
LH PétroChimie
07/10/2020 - 08/10/2020
Forum Labo
14/10/2020 - 15/10/2020
Mesures Solutions Expo
17/11/2020 - 18/11/2020
BE 4.0 Industries du futur
17/11/2020 - 19/11/2020
Sepem Industries Colmar
07/12/2020 - 11/12/2020
Wire &Tube
08/12/2020 - 10/12/2020
World Nuclear Exhibition (WNE)

Non classé
Dynamique des structures

De l’acquisition aux résultatsL’analyse de structure est un puissant outil pour comprendre le comportement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
Régime de neutre

Aujourd'hui, on parle plus volontiers (et plus justement) de “schémas de liaisons à la terre”. Ces deux expressions concernent les installations électriques et la façon dont les équipements sont reliés à la terre. Il existe plusieurs schémas de liaison à la terre, souvent symbolisés par deux lettres (la première lettre caractérise le point neutre du transformateur ou de la source tandis que la seconde caractérise les masses électriques des récepteurs) :

  • Schéma TT, également dit de “neutre à la terre” : le neutre de la source ou du transformateur est relié à une prise de terre (en général distincte de la prise des masses) tandis que toutes les masses protégées par un même dispositif de coupure doivent être reliées au même système de mise à la terre.
  • Schéma TN, également appelé de “mise au neutre”: le point neutre de chaque source ou transformateur est relié directement à la terre, tandis que les masses de l'installation sont reliées au neutre et donc à la terre par le conducteur de protection (PE ou PEN).
  • Schéma IT, également dit de “neutre isolé”: le neutre du transformateur est soit isolé de la terre (neutre isolé), soit relié à la terre par une impédance élevée (neutre impédant) tandis que toutes les masses de l'installation sont reliées à la terre.