ABB lance un transmetteur physico-chimique

Rédigé par  vendredi, 12 juillet 2019 12:46

Le modèle AWT210 repose sur une architecture Plug & Play, qui permet de changer très facilement le capteur et de prendre en charge les technologies futures.

Le groupe helvético-suédois ABB, l'un des principaux fabricants mondiaux dans l'énergie et les automatismes, vient d’introduire le transmetteur physico-chimique AWT210, pour les mesures de pH/redox et de conductivité (sondes toroïdales, 2 ou 4 électrodes) en environnements explosibles ou non.

La société a pris le parti d’une approche innovante pour ce transmetteur : il repose sur une architecture Plug & Play, qui permet de changer très facilement le capteur et de prendre en charge les technologies futures, telles que les capteurs numériques EZ Link de fabricant. Cette conception modulaire contribue à la réduction des coûts d’exploitation et des arrêts de procédés.

Pour les techniciens, en plus de n’avoir qu’un seul boîtier quel que soit le type de mesure, les modules étalonnés en usine pour différents types de capteurs peuvent être rapidement installés et remplacés au besoin, par le capot pivotante, ce qui permet une mise à niveau et une maintenance faciles et faciles sur le terrain.

L’AWT210, doté d’une entrée 2 fils, est basé sur l'interface utilisateur commune d'ABB – les utilisateurs savent comment naviguer dans l'appareil, des menus de configuration simplifiés fournissent des instructions pas à pas et des tâches d’étalonnage de routine.

Le nouveau transmetteur basse consommation affiche des étendues de mesure de 0 à 14 pH et de ±1 500 mV, avec une justesse respective de ±0,01 pH et ±1 mV, ainsi que de 0 à 200, 2 000 ou 20 000 µS/cm (±0,5 ou ±1 % de la pleine échelle par décade) pour la conductivité.

Les utilisateurs disposent d’une mesure de température (Pt100, Pt1000 ou 3K Balco), des sorties 4-20 mA Hart, Foundation Fieldbus et Profibus PA, d’un accès sécurisé à différents niveaux, évitant les modifications non autorisées Le boîtier IP66 peut être installé selon un montage mural, sur canalisation ou sur panneau (options), et il est certifié Atex/IECEx et FM.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

24/09/2019 - 26/09/2019
CIM 2019
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l'électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
08/10/2019 - 10/10/2019
Sepem Industries Angers
10/10/2019 - 10/10/2019
Journée technique du CFM

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Moteurs pas à pas La structure robuste, la grande plage de régimes et la puissance exceptionnelle dans [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Add-in
Le mot “add” anglais signifie que l’on ajoute quelque chose. “Add-in” et “Add-on” s’appliquent à l’ajout d’une extension matériel dans (“add-in”) ou sur (“add-on”) un ordinateur. La nuance est faible et on emploie en général indifféremment les deux termes.
Lorsque l’extension est une carte électronique, on parle aussi de carte d’extension ou de carte fille.
Quand il s’agit d’une extension “logiciel”, on parle plutôt de “plug-in”