ABB lance un transmetteur physico-chimique

Rédigé par  vendredi, 12 juillet 2019 12:46

Le modèle AWT210 repose sur une architecture Plug & Play, qui permet de changer très facilement le capteur et de prendre en charge les technologies futures.

Le groupe helvético-suédois ABB, l'un des principaux fabricants mondiaux dans l'énergie et les automatismes, vient d’introduire le transmetteur physico-chimique AWT210, pour les mesures de pH/redox et de conductivité (sondes toroïdales, 2 ou 4 électrodes) en environnements explosibles ou non.

La société a pris le parti d’une approche innovante pour ce transmetteur : il repose sur une architecture Plug & Play, qui permet de changer très facilement le capteur et de prendre en charge les technologies futures, telles que les capteurs numériques EZ Link de fabricant. Cette conception modulaire contribue à la réduction des coûts d’exploitation et des arrêts de procédés.

Pour les techniciens, en plus de n’avoir qu’un seul boîtier quel que soit le type de mesure, les modules étalonnés en usine pour différents types de capteurs peuvent être rapidement installés et remplacés au besoin, par le capot pivotant, ce qui permet une mise à niveau et une maintenance faciles et faciles sur le terrain.

L’AWT210, doté d’une entrée 2 fils, est basé sur l'interface utilisateur commune d'ABB – les utilisateurs savent comment naviguer dans l'appareil, des menus de configuration simplifiés fournissent des instructions pas à pas et des tâches d’étalonnage de routine.

Le nouveau transmetteur basse consommation affiche des étendues de mesure de 0 à 14 pH et de ±1 500 mV, avec une justesse respective de ±0,01 pH et ±1 mV, ainsi que de 0 à 200, 2 000 ou 20 000 µS/cm (±0,5 ou ±1 % de la pleine échelle par décade) pour la conductivité.

Les utilisateurs disposent d’une mesure de température (Pt100, Pt1000 ou 3K Balco), des sorties 4-20 mA Hart, Foundation Fieldbus et Profibus PA, d’un accès sécurisé à différents niveaux, évitant les modifications non autorisées. Le boîtier IP66 peut être installé selon un montage mural, sur canalisation ou sur panneau (options), et il est certifié Atex/IECEx et FM.

Dernière modification le jeudi, 09 janvier 2020 17:51
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

02/09/2020 - 03/09/2020
Expobiogaz
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
16/09/2020 - 17/09/2020
Analyse industrielle
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
Microwave & RF
29/09/2020 - 01/10/2020
Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA)
29/09/2020 - 01/10/2020
Sepem Industrie Avignon/Forum de l'électronique

Capteurs et transmetteurs
Pression absolue et relative Cerabar M PMP51

Le transmetteur de pression numérique Cerabar PMP51 avec cellule de mesure piézorésistive et membrane [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
  • Transmetteur de point de rosée Transmetteur de point de rosée
    Le transmetteur de point de rosée SF82, développé par Michell Instruments (groupe Process Sensing Technologies) affiche un temps de réponse de 6 s (de -60 à -20 °C) ou 40 s (de -20 à -60 °C), alors que les modèles Easidew sont limités à 5 min.
    Lire la suite >
  • Multimètres portables Bluetooth Multimètres portables Bluetooth
    Sefram Instruments (B+K Precision) complète son offre d’instruments de mesure capables de communiquer en Bluetooth, via l’application Sefram Connect (Android et iOS), avec les multimètres numériques 6 000 points portables 7220, 7221 et 7223.
    Lire la suite >
  • Détecteurs de niveau à lames vibrantes Détecteurs de niveau à lames vibrantes
    La nouvelle génération des détecteurs à lames vibrantes Liquiphant FTL51B d’Endress+Hauser communique désormais en Bluetooth, avec l'application propriétaire SmartBlue (Android et iOS).
    Lire la suite >
ADSL
Asymetric Digital Subscriber Line. La technologie ADSL permet la transmission à haut débit de données codées numériquement sur des paires téléphoniques classiques. Le terme “asymetric” signifie que le débit des données entrantes est différent de celui des données sortantes. Le débit “descendant” (du central vers l’abonné) est beaucoup plus élevé que le débit “ascendant” (de l'abonné vers le central).