Imprimer cette page

Softing rejoint l’Open Integration d’Endress+Hauser

Rédigé par  jeudi, 02 avril 2020 10:31
Jörg Reinkensmeier, directeur marketing d’Endress+Hauser. Jörg Reinkensmeier, directeur marketing d’Endress+Hauser.

Ce programme de partenariats a comme objectif d’assurer une interaction simplifiée de leurs solutions respectives.

Le groupe suisse Endress+Hauser, l’un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions pour les process industriels, a accueilli, en début d’année, l’allemand Softing Industrial Automation, spécialiste des échanges de données numériques dans les applications d’automatismes industriels, au sein de son programme de partenariats Open Integration.

« Softing Industrial Automation vient renforcer notre programme avec des compétences supplémentaires dans le domaine de l'échange de données et de la fourniture d'informations sur le terrain. Outre la mise en réseau des technologies de contrôle des processus, la connectivité joue un rôle croissant pour les solutions IIoT », indique Jörg Reinkensmeier (voir photographie), directeur marketing d’Endress+Hauser.

Fort de 13 fabricants - Auma Riester, Bürkert, Festo, Flowserve, Hima Paul Hildebrandt, Honeywell Process Solutions, Mitsubishi Electric, Pepperl+Fuchs, Phoenix Contact, Rockwell Automation, Schneider Electric, Turck et désormais Softing Industrial Automation –, le programme Open Integration a comme objectif d’assurer une interaction simplifiée de leurs solutions respectives.

Les partenaires testent et documentent l'interaction de leurs produits pour des applications courantes d'automatisation de processus. Cela représente les avantages de combinaison des meilleurs produits pour chaque application et d’une mise en service rapide, pour les utilisateurs, ainsi que la possibilité de détecter d’éventuels problèmes en amont et de les résoudre avant l'installation des produits sur le site du client, pour les fabricants.

« Nous allons bien au-delà des méthodes d'essais établies dans le cadre de ce programme en observant la fonctionnalité des architectures système complètes dans un environnement de laboratoire, pour des champs d'application ou des solutions clients spécifiques. Une fois tous les tests effectués avec succès, les topologies de référence, comme on les appelle, sont publiées sous forme de recommandations mutuelles », explique Jörg Reinkensmeier.

Sur le même sujet

Connectez-vous pour commenter