Sockets de test pour composants à 40 GHz

Rédigé par  mardi, 16 février 2016 18:37

Da Vinci est une nouvelle série de sockets de test développées par IDI (Smiths Connectors) pour le test de composants ayant une impédance contrôlée de 50 Ω, avec une bande passante jusqu'à 40 GHz et des débits de données numériques jusqu'à 20 Gbit/s.

# Matériau conducteur IM sélectivement isolé possédant un revêtement exceptionnellement solide

# Vraie structure coaxiale de bout en bout (brevet en cours) assurant le maintien des sondes de signaux, sans gaines ni plaques

# Développé pour les patchs supérieurs ou égaux à 0,8 mm

# Impédance adaptée d'un bout à l'autre de la sonde

# Rigidité exceptionnelle, précision dimensionnelle, résistance à la croissance hygroscopique

# Thermiquement conducteur, d’où le contrôle aisé de la température des appareils à partir du câble

Rep. : Cotelec

www.cotelec.fr

Dernière modification le mardi, 16 février 2016 18:37
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Capteurs et transmetteurs
Proline Promag P 100 et Proline Promass P 100

Le Promag P 100 est destiné aux applications chimiques et de process avec liquides corrosifs et températures [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
  • Logiciel SCADA Logiciel SCADA
    
MAPS 4, la dernière solution SCADA de Mitsubishi Electric pour le contrôle et la visualisation, étend les options de connectivité et ajoute des outils destinés aux opérateurs.
    Lire la suite >
  • Sonde de pH sans verre Sonde de pH sans verre
    Endress+Hauser a développé la sonde de pF Memosens CPS77D. Elle se distingue par un nouveau design avec une extrémité biseautée, qui présente une surface de contact plus grande, et une puce Isfet plus grosse, qui assure des mesures plus rapides et la tenue aux nettoyages en place (NEP).
    Lire la suite >
  • Panel PC pour contrôle et affichage Panel PC pour contrôle et affichage
    
Kontron a ajouté deux nouvelles séries à sa gamme d'interfaces homme-machine (IHM), des Panel PC dédiés au contrôle (CP Control Panel) et à l'affichage web (WP Web Panel).
    Lire la suite >
Bus CC, bus à courant continu
On rencontre ce terme dans les applications de variation de vitesse des moteurs asynchrones. Les variateurs de vitesse sont en effet constitués de l’association d’un redresseur de la tension secteur, suivi d’un onduleur (pour faire varier la vitesse, on joue sur la fréquence et le rapport cyclique du courant de sortie de l’onduleur). Le bus à courant continu est le bus d’alimentation en courant continu de l’onduleur. Lorsqu’une application comporte plusieurs variateurs de vitesse, il est économiquement intéressant de mettre un gros redresseur unique et de lui associer autant d’onduleurs qu’il y a de moteurs à piloter. Autre avantage, le bus à courant continu permet de récupérer l’énergie de freinage des moteurs lorsque ceux-ci fonctionnent en génératrice.